SantéScience

Deuxième implantation réussie de reins de porc à un humain

(TripFoumi Enfo) – Une équipe médicale américaine a annoncé, cette semaine, avoir procédé à la deuxième greffe connue de rein d’un porc sur un humain.

La médecine américaine continue de repousser ses limites. Un groupe de médecins américains ont greffé avec succès des reins de porc sur un humain. L’état du patient est pour l’instant stable et son organisme a bien réagi à la transplantation.

La procédure effectuée par des médecins de l’Université de l’Alabama à Birmingham (UAB) est décrite dans un article scientifique publié dans le « American Journal of Transplantation ». Elle se produit immédiatement après l’implantation réussie d’un cœur de porc chez une personne au début du mois de janvier.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’opération consistait à placer deux reins d’un porc génétiquement modifié à l’intérieur d’une personne, Jim Parsons, 57 ans, qui souhaitait être donneur d’organes, mais ses organes ont été jugés inadaptés. Les reins sont restés fonctionnellement viables jusqu’à la fin de l’étude 77 heures plus tard.

« Les résultats d’aujourd’hui sont une réalisation remarquable pour l’humanité et font progresser la xénotransplantation dans l’arène clinique », a déclaré Selwyn Vickers, doyen de l’UAB Heersink School of Medicine, qui a effectué la procédure.

« Les reins transplantés ont filtré le sang, produit de l’urine et, surtout, n’ont pas été immédiatement rejetés », a déclaré l’UAB dans un communiqué.

L’équipe de l’Université a indiqué que cette procédure est sur le point de devenir une réalité clinique. Les spécialistes prévoient de passer bientôt aux essais sur des volontaires, puis de demander l’approbation réglementaire pour ces types d’interventions.

Rappelons que le premier rein de porc a été transplanté chez un humain par une équipe de l’Université de New York (NYU) Langone, le 25 septembre 2021, et impliquait un patient en état de mort cérébrale sous respirateur dont la famille avait donné l’autorisation pour l’expérience.

Actuellement, les valvules cardiaques de porc sont largement utilisées chez l’homme et la peau de porc est également greffée avec succès sur des personnes brûlées.

Les porcs sont des donneurs idéaux pour l’être humain en raison de la taille de leurs organes, de leur croissance rapide et de leurs grandes portées, et sont déjà élevés comme source de nourriture pour l’homme.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker