À la uneDroits HumainsJustice

Humilié par l’immigration américaine, Jean Charles Moïse veut trainer les États-Unis en justice

(TripFoumi Enfo) – Le leader du parti politique « Pitit Dessalines », Jean Charles Moïse continue de dénoncer la décision des autorités américaines de l’arrêter lundi dernier à l’aéroport de Floride alors qu’il venait d’une tournée sur le continent africain.
Lors d’une conférence de presse le mercredi 26 janvier 2022, l’ancien sénateur a indiqué avoir déjà saisi un cabinet d’avocats.

» Les autorités américaines ont décidé de m’interpeller après ma rencontre avec des dirigeants africain lors de ma visite du vieux continent », a dénoncé le leader politique, Jean Charles Moïse.

« Les responsables de l’immigration américaine m’ont posé de nombreuses questions sur mes discussions avec les autorités nigérianes », a soutenu l’ancien sénateur du Nord qui a dénoncé le comportement des forces de l’ordre américaines pendant son arrestation.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Jean Charles Moïse rapporte que les agents de l’immigration lui ont mis face à deux possibilités ; l’expulsion ou tout dévoiler et dire toute la vérité.

« La séance d’interrogatoire a débuté à 4 heures de l’après-midi pris fin à minuit », a souligné l’ancien candidat à la présidence qui a informé avoir été enfermé dans une chambre froide pour y passer la nuit après la séance de questions.

Après tous ces moments difficiles, Jean Charles Moise a précisé que les agents de l’immigration avaient décidé de le mettre dans un avion commercial d’American Airlines pour le refouler en Haïti.

Pour faire la lumière sur l’incident, Jean Charles Moïse a indiqué avoir déjà saisi un cabinet d’avocats. Sans révéler la date où une plainte sera déposé formellement, l’ancien parlementaire a appelé le gouvernement haïtien à se prononcer sur l’affaire.

Le Sénat de la République a adressé une invitation à Jean Charles Moïse ce jeudi 27 janvier 2022 afin de fournir de plus amples explications sur l’incident survenu entre lui et l’immigration américaine.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker