société

En Haïti, l’ignorance tue autant que la précarité

(TripFoumi Enfo) – Le monde change, l’humanité modifie profondément son environnement. Mais les problèmes d’Haïti demeurent et même certains deviennent de plus en plus aigus. Malgré les efforts consentis dans les secteurs agricole et éducatif, la précarité et l’ignorance continuent à semer le deuil sur le territoire national.

Haïti, un pays encore blessé, occupé à panser ses plaies, un peuple jeune, avide de se développer, connaît chaque jour des aléas divers. Il y a moins de deux mois, le Cap avait subi un incendie, une catastrophe avec des dégâts majeurs d’origine essentiellement humaine.

Dans la zone métropolitaine, après la pluie, c’est toujours un lavage intensif à grandes eaux. Les flots ruissellent vers les bouches avides du monstre souterrain déshydraté. Les canaux d’irrigation sont comblés par les détritus qui y sont jetés exprès, provoquant ainsi des inondations. En 2020, un médecin et son fils avaient été emportés par des eaux en furie, le dimanche 23 août, lors du passage de la tempête tropicale Laura sur Haïti.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Des données récoltées en 2021 révèlent une hausse du taux de citoyens qui se désintéressent de la politique de 2015 à 2021. Sombre constat. Si 64% des citoyens s’étaient préparés à aller voter en 2015, ce pourcentage chute à 46%, 6 ans plus tard. Il faut remarquer qu’aux dernières élections la participation était au plus bas. L’information la plus inquiétante de l’enquête est la suivante : 82,4% des Haïtiens interrogés veulent quitter le pays. Lassés de l’insécurité et de la misère, ils recherchent l’endroit où l’herbe est plus verte.

Haïti est la terre de la fragilisation des infrastructures. Si cette nation a marqué l’histoire du monde, elle n’a cependant pas encore le pouvoir de toucher la conscience de ses fils et filles.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker