ChineAsie

La Chine s’inquiète face à la baisse historique de son taux de natalité

(TripFoumi Enfo) – L’Office national des statistiques chinois n’a fait état que de 10,62 millions de naissances au cours de l’année 2021, soit 1,4 million de moins qu’en 2020, un niveau sans précédent depuis 1950 malgré les efforts des autorités pour augmenter la natalité. Le gouvernement veut mettre sur pied des programmes pour augmenter le nombre de naissances par année.

Le taux de natalité de la nation la plus peuplée du monde est de 7,52 naissances pour 1 000 personnes en 2021, contre 8,52 l’année précédente, le plus bas depuis 1978. Et pourtant, les décès se sont élevés à 10,1 millions, selon l’agence de presse Bloomberg.

Ces données justifient que la population du premier pays du monde en nombre d’habitants chute et chutera encore plus tôt que prévu, et pourrait même commencer à diminuer dès cette année 2022, selon certaines projections.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« La diminution du nombre de femmes en âge de procréer, le changement des mentalités et les conséquences de la pandémie de COVID-19 ont entraîné cette baisse des taux de natalité », a expliqué le directeur de l’Office national des statistiques chinois, Ning Ji Zhe, qui s’attend à ce que la population restera autour de 1 400 millions d’habitants avec quelque 10 millions de naissances par an dans les années à venir grâce à la nouvelle politique des trois enfants.

En effet, pour garder le haut de l’échelle mondiale en termes de nombre d’habitants, le gouvernement chinois a mis fin à la politique de l’enfant unique en 2013 et en 2016, chaque famille a été autorisée à avoir jusqu’à deux enfants, ce qui a permis une légère hausse du taux de natalité. En 2020, toutes les restrictions ont été supprimées et même des mesures telles que rendre l’éducation moins chère ou des mesures pour réduire les avortements ont été mises en œuvre. Et malgré cela, les chinois peinent à reprendre leur habitude.

Une vingtaine de régions ont annoncé des mesures pour favoriser la natalité comme l’élargissement du congé paternité ou la mise en place d’aides économiques et de prêts bonifiés.

« La chute de la natalité en Chine en 2021 est historique », selon des données officielles publiées lundi 17 janvier, sur fond d’incertitudes face à l’avenir et du fait du coût de l’éducation, un chiffre relativement bas atteint depuis en 1958.

Le pays asiatique est confronté à un vieillissement rapide de la population active, à un ralentissement économique et à la plus faible croissance démographique depuis des décennies. « Le pays fait face à un vieillissement de la population plus rapide que prévu » ont déploré les autorités.

Pour y faire face, la Chine a assoupli sa politique de limitation des naissances ces dernières années. Elle a autorisé les couples à avoir deux enfants dès 2016, puis trois depuis 2021. Mais ces décisions n’ont pas entraîné de boom des naissances. Les Chinois sont refroidis par la hausse du coût de la vie, du logement et surtout de l’éducation des enfants.

« Le défi démographique est bien connu, mais la vitesse du vieillissement de la population est clairement plus rapide que prévu », a déclaré Zhiwei Zhang, économiste en chef au sein du cabinet Pinpoint Asset Management.

Soulignons que pour l’année 2021, le pays a enregistré 10,62 millions de naissances, selon les données officielles. Le taux d’accroissement naturel de la population a plongé à 0,34 pour 1 000 personnes l’an passé, contre 1,45 en 2020.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker