La Presse

«Olye pou jounalis la batay ak mikwo l pou l fè leta pran responsabilite l…»

(TripFoumi Enfo) – Les réactions pleuvent après que les preuves ont été révélées montrant que le journaliste de la Radio Caraïbes FM, Roberde Céliné dit Bob C, est de connivence avec des bandits qui sèment la terreur à l’entrée sud de la capitale.

Suite à la publication de l’information par TripFoumi Enfo, les internautes n’ont cessé de réagir. Lelyoung Ybc, remonté contre le comportement du journaliste, lance ces mots : « Olye jounalis la batay ak mikwo l pou l fè leta pran responsabilite l, li prefere peye gang yo epi menm yo menm k ap kritike leta k ap bay bandi lajan… ».

Suit la réaction de Johnny Wickers Merisma qui dénonce l’alliance entre le journaliste et les bandits armés déclarant « Jan sa ye la, nou konn konbyen fwa jounalis la ankouraje ti mesye yo, jan l rele yo a ». « N’ap janm konnen konbyen moun ki mouri Matisan sou konsyans mesye sa a? » s’interroge-t-il.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Si Charles Johnson a voulu prendre la defense du journaliste qui alimente l’insécurité pour maximiser son profit, la plupart des réponses à son commentaire font objet de propos injurieux jusqu’à lui demander « Kilè n ap kite sousou? » par Dada Désir.

Les messages vocaux rendus publics par John Colem Morvan révèlent que Roberde Céliné dit Bob C, journaliste de la Radio Caraïbes FM, a fait alliance avec des bandits armés qui occupent l’entrée sud de la capitale dans le but de se faire une fortune.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker