GuerreUSA

Crise ukrainienne| Les États-Unis comptent envoyer 3000 soldats en Europe de l’Est

 
(TripFoumi Enfo) – Alors que les démarches diplomatiques pour une désescalade en Ukraine demeurent stériles, les américains projettent d’envoyer 3000 soldats en Europe de l’Est afin de renforcer les forces de l’OTAN dans la région. Il s’agit d’une décision qui a été prise par le président Joe Biden, selon un haut responsable de l’administration américaine, ce mercredi 2 février.
 
« Selon les instructions du président et conformément aux recommandations du ministre (de la Défense Lloyd Austin), le ministère va repositionner plus à l’Est certaines unités stationnées en Europe », a fait savoir ce haut responsable. « Ces forces ne combattront pas en Ukraine », a-t-il tenu à préciser. « Ces mouvements ne sont pas permanents, mais répondent aux circonstances actuelles », a ajouté la source.
 
Cette intention des États-Unis d’augmenter ses troupes en Roumanie et en Pologne a provoqué la colère du Kremlin qui y voit une décision « destructrice ». Selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Alexandre Grouchko, il s’agit d’une mesure « injustifiée, destructrice, augmentant les tensions militaires et réduisant le champ pour les décisions politiques ».
 
La crise autour du dossier ukrainien cristallise, ces derniers temps, les tensions entre la Russie de Vladimir Poutine et les Occidentaux, emmenés par les États-Unis. La Russie a massé plus de 100.000 soldats à proximité de la frontière ukrainienne et est accusée de vouloir envahir l’Ukraine. Mais, pour le Kremlin, ce sont les Occidentaux qui menacent la Russie à travers les mouvements de l’OTAN en Europe de l’Est. De ce fait, celle-ci exige que l’Ukraine n’intègre pas L’OTAN et que l’Alliance ne déploie pas d’armes offensives dans les anciennes républiques soviétiques, membres du Traité de l’Atlantique Nord.
 
Cette situation a généré tout un ballet diplomatique ces derniers temps. Une réunion au Conseil de sécurité des Nations-Unies s’est transformée en combat de boxe entre les États-Unis et la Russie. Les deux puissances s’accusaient mutuellement d’être responsable de l’escapade.
 
Dans une récente déclaration, le président russe, Vladimir Poutine qui a dit espérer une désescalade en Ukraine, a accusé les américains de vouloir instrumentaliser l’Ukraine afin d’entraîner la Russie dans un conflit. Le Kremlin, tout en déplorant que les États-Unis et l’OTAN avaient fait fi de leurs préoccupations, a tenu à souligner qu’aucun ne doit prétendre « renforcer sa sécurité aux dépens des autres ». 
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker