Justice

Mario Palacios, inculpé dans l’assassinat du Pdt Jovenel Moïse, plaide non coupable

(TripFoumi Enfo) – Étant Considéré comme l’un des suspects clés dans le dossier de l’assassinat du président Jovenel Moïse, le militaire colombien retraité, Mario Palacios Palacios, a plaidé non coupable devant la justice américaine. L’annonce a été faite, ce vendredi, par son avocat à la sortie du tribunal de Miami.

Mario Palacios est accusé par la justice américaine d’avoir participé au complot conduisant au meurtre du 58e président haïtien dans sa résidence privée, dans la nuit du 6 au 7 juillet 2021. L’inculpé est soupçonné d’être l’un des membres du commando, composé majoritairement de colombiens, qui a commis le crime.

Le nom de Mario Palacios, arrêté une première fois en octobre à la Jamaïque, a été toujours cité comme l’un des suspects clés. Il est accusé de faire partie du groupe des cinq hommes armés qui ont pu pénétrer dans la chambre où a été tué le président Jovenel Moïse.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Par faute de preuves suffisantes fournies par les autorités haïtiennes à la justice jamaïcaine, Mario Palacios avait été relâché pour être appréhendé de nouveau, le 3 janvier, lors d’une escale au Panama dans un vol en provenance de la Jamaïque, puis extradé aux États-Unis.

Mario Palacios, qui encourt une peine de réclusion à perpétuité pour ses accusations devant la justice américaine, a préféré plaider non coupable, a indiqué Alfredo Izaguirre, son avocat.

À souligner que cette affaire est soumise au verdict de la justice américaine où d’autres accusés comme Rodolphe Jaar et Jonh Joël Joseph ont déjà comparu devant le tribunal fédéral.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker