Guerre

Le renseignement américain accuse Moscou de préparer une attaque sous fausse bannière en Ukraine

 
 
(TripFoumi Enfo) – C’est une information qui est relatée en cascade par plusieurs médias occidentaux, ce dimanche 13 février. Citant le renseignement américain, ils affirment que la Russie serait en train de préparer une attaque sous fausse bannière afin de justifier une invasion de l’Ukraine.
 
D’abord, c’est le Washington Post qui a donné l’alerte, hier samedi 12 février. Le quotidien révèle avoir obtenu ces informations du renseignement américain. Malgré les innombrables efforts diplomatiques, la Russie s’apprêterait à lancer des attaques sous fausse bannière qu’elle incomberait à l’Ukraine afin de trouver un prétexte pour envahir son voisin.
 
En effet, ces éléments nouveaux coïncident avec les premières affirmations américaines qui avaient déjà évoqué un tel scénario.
 
Cette éventualité d’une « attaque sous fausse bannière » est reprise ce matin par plusieurs médias britanniques. En ce sens, The Telegraph relaie les inquiétudes de Ben Wallace, ministre britannique de la défense. Selon lui, « les efforts diplomatiques en cours ne pourraient être qu’une simple diversion”. Faisant allusion aux manœuvres diplomatiques des européens en 1930 pour tenter d’éviter la guerre contre l’Allemagne Nazi, pour Ben Wallace, il y aurait « un parfum de Munich dans l’air”.
 
S’appuyant sur des informations de la CIA, Politico est plus précis. Il a révélé qu’une invasion russe pourrait être déclenchée dès ce mercredi 16 février. Outre ce  fameux faux prétexte, ce média américain basé à Washington, rapporte qu’une campagne de propagande faisait également partie de cette stratégie russe pour justifier une attaque de l’Ukraine. Celle-ci consiste à démontrer que l’Ukraine s’apprête à commettre un génocide contre la population du Dombass, majoritairement russophone.
 
Néanmoins, il est important de souligner que la Russie ne cesse de dénoncer ce qu’elle qualifie d' »hystérie » américaine. Malgré le déplacement de ses troupes et ses différentes manœuvres d’exercices militaires, le Kremlin persiste et signe qu’il n’a aucune intention d’envahir l’Ukraine. Au contraire, il affirme que ce sont les Occidentaux, semble-t-il, qui souhaitent « à tout prix une guerre ».
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker