Russie

La Russie annonce un retrait partiel de ses troupes, les Occidentaux prudents

 
(TripFoumi Enfo) – Signe de désescalade en Ukraine. La Russie annonce, ce mardi 15 février, un retrait partiel de ses troupes. Les Occidentaux y voient un « signal positif ». Mais ils restent prudents.
 
Alors que les alertes américaines maintenaient le suspense quant à une attaque imminente de la Russie cette semaine, Moscou annonce le retrait d’une partie de ses troupes, déployées à proximité de la frontière ukrainienne. C’est le ministère qui a fait cette annonce plus tôt dans la journée, avant une rencontre entre le chancelier allemand, Olaf Scholz, et le président russe, Vladimir Poutine. Ce dernier a également confirmé ce retrait.
 
Toutefois, bien qu’elle soit qualifiée de « signal positif », cette mesure est reçue dans les chancelleries occidentales avec prudence. C’est le cas des présidents américain et français. Pour Joe Biden et Emmanuel Macron, ce retrait doit être vérifiable sur le terrain. « Les paroles, c’est bien. Nous attendons les actes », a noté le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian.
 
Depuis la Maison Blanche, le président américain a fait encore part de ses inquiétudes, ce mardi après-midi 15 février. Selon lui, les troupes russes massées à la frontière ukrainienne sont évaluées « à 150.000 ». Une quantité bien supérieure par rapport aux premiers chiffres qu’ils avaient auparavant qui étaient estimés à plus de 100.000 soldats. Une attaque russe est tout à fait possible, ajoute-t-il. Mais il veut donner « toutes ses chances à la diplomatie ».
 
Il faut rappeler que plusieurs pays ont rappelé leur diplomate à Kiev et demandé à leurs ressortissants de quitter le pays. Une démarche qui s’appuie sur des informations données par Washington sur l’imminence d’une invasion de l’Ukraine par la Russie, le week-end écoulé ou bien cette semaine.
 

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker