La PresseJustice

L’OHDLP préoccupé par l’assassinat du journaliste Maxiben LAZARRE et les tirs sur plusieurs autres dont Yves MOÏSE de la RCH2000

(TripFoumi Enfo) — Le Directoire Exécutif de l’Observatoire Haïtien pour le Droit et la Liberté de la Presse (OHDLP) a appris avec beaucoup d’émotion et de consternation, la nouvelle de l’assassinat de notre confrère photojournaliste, Maxiben LAZARRE de la Presse en Ligne, Roi des infos, et trois autres journalistes, Sony LAURORE de Aurore News, Alvarez DESTINÉ de Lakay TV et le chauffeur de la RCH2000, Yves MOÏSE, blessés sous les balles assassines policières dans les parages de la SONAPI sur la route de l’Aéroport International de Toussaint LOUVERTURE, mercredi 23 Février dernier, lors de la couverture médiatique des récentes manifestations des ouvriers et ouvrières de la SONAPI réclamant justement 1500 Gourdes comme salaire minimum compte tenu de la cherté de la vie. 

L’Observatoire Haïtien pour le Droit et la Liberté de la Presse déplore les mauvais agissements des agents de la PNH à l’encontre des journalistes qui exercent librement leur profession et des protestataires de la classe ouvrière.

L’OHDLP se dit très indigné d’observer la déclaration inhumaine faite par le ministre des affaires sociales, faisant savoir qu’il est impossible pour un secteur de passer d’un salaire minimum de 500 Gourdes à 1.500 Gourdes.  L’OHDLP estime que ce quidam « ministre des affaires sociales » travaille dans l’intérêt d’un patronat criminel à l’encontre des ouvriers, ouvrières.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’OHDLP salue la bravoure des syndicalistes, Thélémaque PIERRE, Dominique SAINT ELOI, de leurs alliés et particulièrement de la classe ouvrière pour leur détermination à lutter contre le système esclavagiste et féodal de la classe dominante du secteur de sous-traitance qui travaille de complicité avec l’État haïtien au détriment d’une société active, particulièrement de la classe ouvrière haïtienne juste pour générer la suprématie du féodalisme.

L’organisation de Droits humains  dénonce aussi l’attitude de certains politiciens traditionnels qui veulent accaparer à tout prix le mouvement revendicatif du secteur des ouvriers à des fins personnelles, au bénéfice de leurs patrons oligarques détruisant l’économie du pays.
Á cet effet, l’Observatoire Haïtien pour le Droit et la Liberté de la Presse exige des autorités judiciaires et Policières de diligenter une commission d’enquête indépendante pour que la justice soit rendue aux familles des confrères journalistes assassinés et victimes de blessures, Maxiben LAZZARE, Sony LAURORE, Alvarez DESTINÉ et Yves MOÏSE.

L’Observatoire Haïtien pour le Droit et la Liberté de la Presse constate la légerté de la part des autorités étatiques contre le phénomène de l’insécurité et du kidnapping qui gangrène la famille haïtienne dans son ensemble.

Il exige la libération sans condition aucune du Pasteur Lochard REMY, kidnappé par des bandits depuis plus de trois semaines et dénonce la passivité de la communauté protestante dans cette situation inhumaine.

Devant cette douloureuse situation, le Conseil d’Administration de l’Observatoire Haïtien pour le Droit et la Liberté de la Presse présente ses sympathies aux familles, amis (es) de nos confrères journalistes, Maxilien LAZARRE, Sony LAURORE, Alvarez DESTINÉ ,Yves MOÏSE, à la corporation des journalistes et à la population haïtienne toute entière. La culture de la Paix, cela nous concerne tous!

Pour Authentication:
Alex CALAS, Journaliste Directeur Exécutif 

Me Amentha LÉONARD, Avocate Conseillère Juridique 

Jean Junior JOSEPH, Journaliste Responsable de Communication 
Contact: +509 39403838/4002 0202
Email: [email protected]

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker