À la une

Des jeunes proposent un nouvel accord mettant en commun les autres accords pour une solution effective à la crise

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs jeunes universitaires et professionnels ont proposé un nouvel accord baptisé « L’accord pour la Paix Sociale et la Stabilité Politique », toujours dans l’objectif de trouver des solutions à la crise qui ronge le pays depuis un certain temps.

Le 1er mars 2022, un nouvel accord fait surface, avec des jeunes haïtiens vivant en Haïti et à l’étranger notamment des étudiants, professionnels, juristes, politologues, leaders du secteur paysan, entre autres ont pris l’initiative de présenter à la nation un nouvel accord politique.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Le Politologue Mathias Dévert, porte-parole et signataire de cet accord, explique en effet que celui-ci est différent des autres accords, dans la mesure où son principal objectif est de mettre en commun les autres pour accoucher d’un accord consensuel dans lequel Haïti sera la principale bénéficiaire.

Malgré les éléments de similitude qui existent entre les différents accords, le porte-parole dudit accord insiste surtout sur les contradictions existant entre eux et les divergences qui découlent dans leurs propositions; ce qui explique la difficulté pour les acteurs de s’entendre sur un projet commun, estime-t-il.

Pour pallier la crise, des représentants de l’accord, intervenant dans différents médias, confirment que « cet accord n’en est pas un de plus, mais plutôt un jumelage entre ceux qui existaient déjà dont l’objectif est d’offrir une alternative au pays qui connaît une crise politique aigüe, notamment après l’assassinat du président Jovenel Moïse ».

Parallèlement aux autres accords, celui-ci propose la création d’une commission de médiation entre les accords, à travers laquelle toutes les forces vives de la nation seront représentées, ayant pour principale mission de former un gouvernement inclusif d’un mandat de 18 mois pour relancer l’État à travers les institutions tout en créant les conditions adéquates pour rétablir l’ordre et la paix dans le pays.

On y trouve également des propositions visant à réduire les ministères, réformer la Justice, renforcer la Police Nationale d’Haïti, faire la promotion et exiger le respect des droits humains, garantir l’équité de genre, entre autres.

Les tenants de ce nouvel accord croient mordicus que c’est le moment de s’engager, en s’adressant aux jeunes du pays, de s’impliquer corps et âme dans toute initiative visant à relancer le pays sur le plan politique, économique et social, car leur avenir en dépend. « Nous ne pouvons pas laisser aux gens qui ont planifié notre échec de décider de notre avenir et de celui des générations futures », ont-ils martelé.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker