À la une

La Russie riposte en sanctionnant Joe Biden et plusieurs hauts responsables américains


 
 
(TripFoumi Enfo) – Alors que presque tous les dirigeants importants russes sont sanctionnés par les chancelleries occidentales à cause de l’invasion de la Russie en Ukraine, le Kremlin a décidé de contre-attaquer en sanctionnant le président américain Joe Biden ainsi que différents hauts fonctionnaires américains. Une décision qui intervient, ce mardi 15 mars, au dix-neuvième jour de la guerre.
 
Selon un communiqué du ministère russe des Affaires étrangères, ces sanctions sont prises en réponse à la posture des Occidentaux, particulièrement les États-Unis. Cette mesure « est la conséquence inévitable du cap extrêmement russophobe que suit l’actuelle administration américaine », peut-on lire dans ce communiqué. Ce sont 13 personnalités américaines, dont le président Joe Biden et le secrétaire d’État Antony Blinken, qui sont visées par la Russie.
 
Par ailleurs, le Chef du Pentagone Lloyd Austin, le chef d’état-major américain Mark Milley, le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan ainsi que William Burns, le chef de la CIA, sont également sanctionnés par le Kremlin.
 
D’autres personnalités ne faisant pas partie de l’administration américaine et du Pentagone sont visées par Moscou. C’est le cas par exemple de Hilary Clinton. La candidate malheureuse face à Donald Trump n’a jamais eu une bonne image du côté du Kremlin. Elle était jugée responsable des manifestations massives, surtout du côté de Saint Petersbourg en 2011. Sans oublier Hunter Biden, fils du président Biden, accusé de corruption en Ukraine par l’ex-président Donald Trump, fait partie de cette liste.
 
Par ailleurs, le Kremlin a annoncé des sanctions contre 113 personnalités canadiennes y compris le Premier ministre Justin Trudeau.
 
Cependant, le Kremlin a juste mentionné que ces sanctions étaient prises en réciprocité aux sanctions américaines et occidentales. Ce qui supposerait que ces personnalités ne pourraient se rendre en Russie comme la Maison Blanche l’avait décidé pour le président russe Vladimir Poutine, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov ainsi que d’autres personnalités importantes dans la sphère du Kremlin ou jugées impliquées dans la décision d’envahir l’Ukraine.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker