AfriqueLa Presse

Le Mali va suspendre la diffusion de RFI et de France 24


 
 
(TripFoumi Enfo) – La hache de guerre entre Paris et Bamako n’est pas prête à être enterrée semble-t-il. Accusés de transmettre de « fausses allégations » concernant des exactions qui auraient été commises par l’armée malienne, les deux géants médiatiques de la France, à savoir RFI et France 24, ne vont plus pouvoir diffuser sur le sol malien. C’est une décision inédite, prise par le gouvernement de transition du Mali dans la nuit du mercredi 17 au jeudi 18 mars.
 
Visiblement très remonté, le gouvernement ordonne, pour la première fois, la suspension de ces deux médias très écoutés dans le pays. Le Mali « rejette catégoriquement ces fausses allégations contre les vaillantes Fama », les Forces armées maliennes, et « engage une procédure pour suspendre jusqu’à nouvel ordre la diffusion de RFI et France 24 », a précisé un communiqué du gouvernement, signé par le colonel Abdoulaye Maiga, porte-parole du gouvernement.
 
Ces sanctions sont imposées à deux grands médias français pour diffusion de « fausses informations » contenues dans un reportage, publié le 14 et 15 mars, concernant des supposées exactions qui auraient été commises par l’armée malienne et le groupe Wagner. Des témoignages de « victimes » y sont insérés.
 
Au moment de la rédaction de cet article, ni le gouvernement français ni ces deux médias n’ont  encore réagi à cette décision. En revanche, RFI et France 24 continuent encore  d’émettre ce jeudi dans le pays.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker