Politique

Des Congressmen américains, favorables à une transition en Haïti, demandent à Joe Biden de ne plus soutenir Ariel Henry

(TripFoumi Enfo) – Plusieurs parlementaires américains, d’idéologies politiques différentes, ont adressé une correspondance au locataire de la Maison Blanche, Joe Biden, de ne plus soutenir Ariel Henry, Premier ministre de facto, à la tête de la Primature Haïtienne. La Congresswoman Sheila Cherfilus-McCormick soutient que l’intérêt principal de cette action doit être la paix et la sécurité.

« Nous pensons qu’il existe une voie vers une transition démocratique en Haïti soutenue par le peuple haïtien. Cependant, toute mesure prise pour conduire à une telle transition a des chances de succès limitées si les États-Unis continuent de soutenir le gouvernement de facto du Dr Ariel Henry, qui n’a aucune incitation à négocier de bonne foi tout en bénéficiant d’un soutien injustifié des États-Unis », lit-on dans le document.

Pour atténuer la crise multidimensionnelle que connaît le pays, les parlementaires signataires de ce documents se disent favorables à une transition en Haïti. Une transition démocratique qui, disent-ils, doit être soutenue par les différents acteurs politiques, ceux issus de la société civile, le secteur religieux et entre autres institutions de la vie nationale.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Mais pour se faire, exhortent ces élus américains, le président Joe Biden doit permettre au peuple haïtien de déterminer par lui-même son destin politique. Pour eux, les élections sont nécessaires mais pas suffisantes pour apporter la stabilité dans le pays si les conditions optimales ne sont pas réunies et si le consensus entre les différents secteurs n’a pas été atteint.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker