Asie

Après le retrait des Américains, la Chine disposée à aider l’Afghanistan

(TripFoumi Enfo) – Wang Yi, le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères chinois, lors d’une visite à Kaboul, ce jeudi 24 mars 2022, a déclaré que la Chine était prête à aider l’Afghanistan à parvenir à une véritable indépendance et à se développer.

Alors que les États-Unis viennent d’essuyer une de leurs pires humiliations en fuyant la queue entre les jambes sur le territoire afghan occupé par eux pendant un certain nombre d’années, la Chine, considérée comme l’un de leurs rivaux, a tendu la main aux Talibans, chasseurs de l’Oncle Sam.

C’est dans une rencontre avec Amir Khan Muttaqi, ministre des Affaires étrangères par intérim du gouvernement provisoire des Talibans, que M. Wang a indiqué que la Chine respectait l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriales de l’Afghanistan, les choix indépendants faits par le peuple afghan, ainsi que les croyances religieuses et les coutumes nationales du pays.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Contrairement aux autres puissances, la Chine ne s’est jamais immiscée dans les affaires intérieures de l’Afghanistan, n’y a jamais recherché son propre intérêt et n’y a jamais essayé d’établir de sphère d’influence, a fait comprendre M. Wang.

Le responsable chinois a aussi déclaré que le gouvernement provisoire des Talibans a déjà répondu favorablement à la proposition de son pays. Il prévient par la suite que la Chine s’oppose à ce que des forces extérieures à la région exercent des pressions politiques ou imposent des sanctions économiques contre l’Afghanistan.

Par ailleurs, le gouvernement provisoire afghan dit comprendre parfaitement les préoccupations de la Chine et jure de ne jamais permettre à aucune force d’utiliser le territoire afghan pour nuire à ses amis chinois, a affirmé M. Muttaqi. N’oubliant pas de remercier la Chine pour l’aide humanitaire précieuse qu’elle a fournie au peuple afghan depuis l’année dernière.

Une nouvelle alliance est fondée entre la Chine et l’Afghanistan, ancien protégé de Washington, en plein cœur de la guerre russo-ukrainienne. À ne pas oublier que Pékin, malgré toutes les dispositions prises par l’Occident pour contrecarrer Poutine, a appelé ses investisseurs à investir davantage en Russie pour combler le vide laissé. La machine du nouvel ordre mondial n’est-elle pas en marche?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker