RussieUkraine

Moscou promet de réduire ses actions militaires dans les régions de Kiev et Tcherniguiv

(TripFoumi Enfo) – Apparemment satisfait de la tournure que prend cette nouvelle session de négociations avec les Ukrainiens en Turquie, la Russie annonce ce mardi 29 mars qu’il va réduire « radicalement » ses activités militaires dans les régions de Kiev et de Tcherniguiv. S’il est présenté comme un gage de bonne foi dans ces négociations, ce discours s’inscrit dans la même ligne que le changement de stratégie adoptée récemment par le Kremlin qui vise désormais à concentrer son offensive sur le Donbass.
 
Estimant que les pourparlers ont abordé des éléments substantiels, Moscou veut se montrer très  coopérante. « Les négociations sur un accord sur la neutralité et le statut non-nucléaire de l’Ukraine entrant dans une dimension pratique (…), il a été décidé, pour accroître la confiance, de réduire radicalement l’activité militaire en direction de Kiev et Tcherniguiv », a déclaré le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, depuis Istanbul où se déroulent ces discussions.
 
La partie russe se félicite aussi des propositions « claires » de la délégation ukrainienne. Les positions avancées par cette dernière doivent être « étudiées très prochainement et soumises au président » Vladimir Poutine. Ces négociations ont permis d’aboutir à des discussions substantielles, selon le représentant russe.
 
Toutefois, une rencontre entre les présidents russe et ukrainien n’est pas encore à l’ordre du jour comme ne cesse de réclamer Volodymyr Zelensky. Pour qu’une telle rencontre puisse avoir lieu, les négociations devraient d’abord aboutir à un accord permettant de mettre fin aux hostilités. « En ce qui concerne une rencontre des deux présidents, nous avons dit depuis le début qu’elle sera possible lorsqu’il y aura un accord (…) La rencontre pourrait être multilatérale, avec la participation d’Etats garants », a précisé le vice-ministre.
 
Il faut souligner que, malgré ces négociations, la guerre continue de faire rage sur le terrain. Par exemple, les forces ukrainiennes ont annoncé avoir repris la ville d’Irpin, la ville de Marioupol continue d’être le théâtre d’intenses combats alors qu’un bombardement d’un bâtiment administratif a fait plusieurs morts et blessés, ce matin.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker