À la une

Seborga, un petit village en Italie de 300 habitants, rêve de devenir indépendant depuis 1960

 
(TripFoumi Enfo) – C’est une information qui est d’abord parue dans la chaîne américaine CNN et qui a été relayée par d’autres médias comme Capital et 20 minutes. Détenteur de sa propre monnaie, son drapeau et son hymne national, le petit village italien de Seborga, qui ne compte pas plus que 300 habitants, caresse le rêve de devenir une principauté indépendante depuis 1960.
 
Vendu en 1729 au royaume de Sardaigne par les moines bénédictins qui en avaient fait l’acquisition auparavant, ce petit village est devenu italien quand Sardaigne s’est rattachée à l’Italie. Les velléités d’indépendance de Seborga datent de 1960 quand un habitant, Giorgio Carbone, a découvert qu’il n’existait aucun document officiel de la vente de Seborga. Donc, à cause de ce vide juridique, le village ne serait pas italien. Et depuis, ses habitants ne cessent de rêver d’une principauté indépendante qui n’est pas si près d’arriver en réalité.
 
En effet, ce village, dirigé (de manière honorifique) par la princesse Nina de Seborga, trouve son inspiration dans la principauté indépendante de Monaco, qui, d’ailleurs, est visible depuis Seborga. Toutefois, c’est un maire italien qui dirige réellement la commune où se trouve le village.
 
Mais, bien qu’improbable, la volonté d’indépendance ne faiblit pas. « Les avocats y travaillent », a précisé la Princesse. « Ce n’est évidemment pas un cas facile », a-t-elle déploré. Car la Cour constitutionnelle italienne et la Cour Européenne des Droits de l’Homme ont déjà rejeté plusieurs requêtes de Seborga. Mais elle refuse de lâcher prise.  « Cela n’arrivera ni aujourd’hui ni demain, mais rien n’est impossible : regardez le Brexit », a martelé la Princesse Nina.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker