ÉnergieGuerreRussie

Les pays de l’Opep+ n’augmentent pas leur production pour soulager le marché malgré la pression occidentale

 (TripFoumi Enfo) – Les 13 membres de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole et leurs dix pays alliés (Opep+) ont refusé d’augmenter leur production de pétrole malgré la pression des puissances occidentales. Une mesure qui pourrait aider le marché à faire face à la flambée des prix dans le contexte de la guerre en Ukraine et surtout des sanctions occidentales contre la Russie.
 
En effet, bien que les Occidentaux aient souhaité une augmentation significative de la production des barils de pétrole, l’Opep+, cette alliance qui est sous le leadership de la Russie et de l’Arabie Saoudite, a réagi négativement. Alors que le quota de production habituelle est de 400.000 barils, l’organisation prévoit de l’augmenter à 432. 000 à partir mois de mai. Une augmentation totalement insuffisante pour soulager le marché face à l’envolée des prix.
 
En revanche, les États-Unis, le premier pays producteur mondial de pétrole, ont décidé de faire usage de leur réserve stratégique afin de faire baisser la tension sur les prix.
 
Selon des sources américaines, Washington pourrait puiser jusqu’à 1 million de barils par jour et l’administration du président Joe Biden envisage de libérer jusqu’à 180 millions sur plusieurs mois. Une décision assez significative, parce que ce serait la plus importante libération de pétrole du SPR depuis 50 ans de l’existence de ses réserves. Toutefois, il faut souligner que le recours précédemment à leur réserve stratégique, les États-Unis ne sont jamais réellement parvenus à endiguer la flambée des prix de l’or noir dans d’autres crises similaires.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker