Corruption

Affaire $1,50 | Une cour d’appel des USA autorise la poursuite de Martelly et de Privert

(TripFoumi Enfo) – Les anciens présidents haïtiens Joseph Michel Martelly et Jocelerme Privert reviennent dans l’actualité. Trois juges américains ont ordonné la poursuite qui a été engagée contre ces ex-chefs d’État et des compagnies de transfert et de téléphonie en ce qui a trait au dossier du prélèvement d’argent sur tous les transferts et appels téléphoniques venant de la diaspora.

Western Union, Unibank, Cam Transfer, Nactom et Digicel, toutes ces institutions sont accusées de stratagème pour soutirer de l’argent aux membres de la diaspora haïtienne. Celles-ci sont considérées comme les bénéficiaires de cet argent, voilà pourquoi la poursuite entamée en 2018 est relancée par les juges américains du Segond Circuit, à savoir M. newman, M. Park et M. Lee.

En relançant ce dossier le jeudi 31 mars, la cour d’appel des États-Unis pour le deuxième circuit a annulé la décision prise en 2021 par le juge Michael H. Simon, déclarant que le dossier n’avait qu’une seule issue : échec, à partir de la doctrine de « l’acte d’État ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« Je déclarais que la doctrine de l’acte de l’État n’empêche pas les réclamations des plaignants en matière de droit de l’État plutôt que d’ordonner une refonte et de renvoger l’affaire pour nouvelle procédure sur le fond(sic) », a écrit Newman, l’un des juges.

Ce sont des américains d’origine haïtienne qui avaient porté plainte contre ces compagnies de téléphone et de transfert ainsi que des personnalités politiques comme les ex-Présidents Joseph Michel Martelly et Jocelerme Privert.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker