CorruptionJustice

Corruption au Tribunal de Fort-Liberté, Me Edeline Joseph monte au créneau

(TripFoumi Enfo) – Les abus sexuels sur mineur se multiplient en Haïti. Dans le département du Nord-Est, les responsables du Tribunal de Première Instance de Fort-Liberté traitent ce genre de dossiers avec peu de sérieux, si l’on croit les déclarations de la militante Edeline Joseph.

En effet, dans le cadre du dossier d’une mineure ayant subi un viol de la part d’un majeur, la militante pour le respect des droits des femmes, Mme Edeline Joseph s’est indignée du traitement de ce dossier.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La coordonnatrice de « Vwa Fanm Yo », Me Edline, a déclaré que le doyen du Tribunal de Première Instance de Fort-Liberté, Wilfrid Brutus, a mis en liberté un violeur. Elle a soutenu que M. Brutus a gagné beaucoup d’argent sur le sort d’une fillette de 11 ans violée par un jeune homme proche de la trentaine.

L’avocate militante exprime son indignation totale face à une telle situation. « Le doyen ne cesse de mesurer la justice. Il a rendu une ordonnance « habeas corpus » au violeur pédophile qui se pavane dans les rues », a-t-elle souligné.

La coordinatrice du Biwo « Vwa Fanm Yo », Edeline Joseph, a conclu que le doyen du Tribunal de Première Instance de Fort-Liberté, Me Wilfrid Brutus, distribue la justice comme on vend des pâtés dans les rues. La justice serait-elle, dans le Nord-Est, l’affaire des plus offrants?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker