À la une

Le GARR tire la sonnette d’alarme sur la situation des migrants haïtiens en territoire voisin

(TripFoumi Enfo) – Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et aux Réfugiés (GARR) a dénoncé, cette semaine, la situation infrahumaine des migrants haïtiens en République Dominicaine depuis un certain temps. Les responsables du GARR ont appelé les autorités concernées à se pencher sur la situation.

Joseph Mike Lysias, responsable de communication et de plaidoyer au Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés, a dénoncé les difficultés auxquels font face de nombreux Haïtiens sans-papier en République Dominicaine. Il a pointé du doigt des actes comme le vol, le viol, la violence physique et la traite de personnes dont ils sont victimes. Il a donc critiqué avec véhémence les mauvais traitements infligés aux Haïtiens par les agents de l’immigration dominicaine constituant une grave violation des droits des migrants.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Par ailleurs, M. Lysias a critiqué la décision unilatérale des autorités dominicaines de construire un mur électrique à la frontière haïtiano-dominicaine. Le responsable a appelé les autorités haïtiennes à surveiller s’il y a violation du territoire et si la ligne frontalière est respectée. Il a réitéré l’engagement du groupe à continuer de plaider pour un meilleur traitement des migrants haïtiens à l’étranger.

Joseph Mike Lysias espère que des pourparlers se tiendront entre les deux pays pour étudier ensemble les meilleures stratégies qu’ils peuvent utiliser pour lutter efficacement contre divers problèmes frontaliers, notamment le trafic de stupéfiants, le trafic d’armes, la traite des êtres humains et la contrebande.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker