Protestation

Les employés du SNGRS menacent de rester dans les rues jusqu’à la satisfaction de leurs revendications

(TripFoumi Enfo) – Les employés du Service National de Gestion des Résidus Solides, cette semaine, ont gagné les rues pour exiger une augmentation salariale et de meilleures conditions de travail. Ces derniers menacent de rester dans les rues jusqu’à la satisfaction de toutes leurs revendications.

Des branches d’arbres à la main, assiettes et cuillères pour faire du bruit, des pneus enflammés, les employés du SNGRS ont paralysé pratiquement toutes les activités de l’institution. « On reçoit jusqu’à présent des salaires mensuels entre 7 et 8 000 gourdes », ont-ils déploré.

Plusieurs correspondances ont été acheminées au bureau des autorités étatiques, selon le vice-président du syndicat des travailleurs du SNGRS, Gerson Jean Louis, déclarant que l’administration de l’institution n’a jusqu’à présent donné aucune réponse à leurs revendications.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans sa rencontre avec les membres du syndicat des travailleurs du SNGRS, le directeur général de l’institution a déclaré qu’il était quasiment impossible d’avoir des ajustements de salaire pour l’exercice fiscal 2021-2022, a rapporté monsieur Jean Louis.

De nombreux employés ayant 15 à 20 ans de service n’ont pas encore reçu de lettres de nomination, selon Gerson Jean Louis, souhaitant que les autorités étatiques prennent les mesures appropriées à cet égard. Le syndicaliste a aussi indiqué que de meilleures conditions de travail pour les employés permettront à l’institution de jouer pleinement son rôle dans la société.

Les syndicalistes n’ont pas fixé de date pour reprendre le travail. Selon eux, Le seul moyen de retourner travailler à l’institution reste et demeure la satisfaction de leurs revendications.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker