Europe

Le Premier ministre britannique Boris Johnson sanctionné par la Police pour avoir violé des principes anti-Covid

(TripFoumi Enfo) – Boris Johnson, le chef du gouvernement britannique, a fait l’objet d’une sanction par la Police Londonienne pour avoir enfreint les principes anti-Covid interdisant l’organisation des fêtes dans la période de confinement. L’annonce a été faite par le Downing Street, ce mardi 12 avril, le Premier ministre et le ministre des Finances sont contraints de payer une amende pour leur infraction.

« En toute honnêteté, à l’époque, je ne pensais pas que cela pouvait constituer une violation des règles », a déclaré le Premier ministre en avouant qu’il a participé à une fête d’anniversaire au Cabinet Office en juin 2020.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Réagissant après la décision du Downing Street, le chef de l’opposition travailliste a demandé la démission immédiate du chef du gouvernement et du ministre des Finances. « Boris Johnson et Rishi Sunak ont enfreint la loi et menti à plusieurs reprises aux Britanniques. Ils doivent tous les deux démissionner. Les conservateurs sont totalement inaptes à gouverner », a exigé le chef du Labour, Keir Starmer.

Boris Johnson a présenté des excuses, mais a refusé de démissionner. « Laissez-moi dire tout de suite que j’ai payé l’amende et que je présente une fois de plus mes excuses complètes », a déclaré M. Johnson. Concernant la demande de démission, il a poursuivi, « Je veux pouvoir poursuivre le mandat que j’ai et m’attaquer aux problèmes auxquels le pays est confronté, m’assurer que nous fournissons ce que les habitants de ce pays attendent. C’est ma priorité ».

L’une des accusations remonte à juin 2020. Selon Boris Johnson, il s’agissait d’une courte réunion qui avait duré moins de dix minutes, où il avait reçu le jour de son anniversaire des collaborateurs qui étaient venus lui transmettre leurs bons vœux.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker