Sport

Didier Drogba promet «une nouvelle ère» s’il prend les rênes de la Fédération Ivoirienne

(TripFoumi Sport) – L’ancien attaquant vedette ivoirien, Didier Drogba, a promis cette semaine « une nouvelle ère » s’il est élu samedi président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF).

« Après le 23 avril, une nouvelle ère commencera pour le football ivoirien », a promis Didier Drogba lors d’une conférence de presse à Abidjan, se montrant confiant de sa victoire face à ses deux adversaires, anciens hauts responsables de la FIF, Idriss Diallo et Sory Diabaté.

« Je pense que j’ai toutes les chances de gagner cette élection », a-t-il affirmé en mettant en avant « le travail réalisé par son staff » et son programme appelé « Renaissance ». « Ma priorité après mon élection sera de rassembler, car la Côte d’Ivoire a connu trop de crises qui nous ont fait rater la qualification pour deux coupes du monde », a-t-il ajouté.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

L’ancien capitaine des Éléphants entend réorganiser de fond en comble le football ivoirien et a promis une augmentation des subventions aux clubs dont les présidents sont appelés à élire le nouveau dirigeant de la FIF. « Les présidents de clubs ont vu que mon programme leur sera bénéfique. Quant aux anciens joueurs, nous allons les mettre en mission pour faire partager leurs expériences aux plus jeunes », a-t-il assuré.

À souligner, Drogba, Diallo et Diabaté ont été officiellement retenus samedi dernier comme candidats – parmi six au départ – à se présenter à la présidence de la FIF, dont l’élection se tiendra samedi prochain dans la capitale administrative ivoirienne, Yamoussoukro. L’élection du nouveau président ne sera toutefois définitivement validée qu’une fois les résultats connus d’une « enquête d’intégrité » à laquelle ils doivent se soumettre.

Il faut rappeler que l’élection du président de la fédération ivoirienne a déjà été maintes fois reportée depuis 2020, en raison d’un imbroglio sur le système de parrainage pour les candidats. La FIF avait été mise sous tutelle en décembre 2020 par la FIFA qui a installé un « Comité de normalisation » depuis, chargé notamment d’organiser l’élection.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker