À la une

La presse et la classe politique haïtiennes, absentes aux funérailles du journaliste Carl Dieudonné

(TripFoumi Enfo) – Les funérailles du brillant journaliste Carl Dieudonné ont été chantées, ce samedi 7 mai, à l’église Saint-Pierre de Pétion-Ville, devant un public peu nombreux où les secteurs de la presse et de la politique, notamment, ont été aux abonnés absents.

Alors qu’il animait l’émission « Booster », où des acteurs de la scène politique haïtienne prenaient la parole, Carl Dieudonné n’a pas pu rassembler ces interviewés dans ses funérailles. Pire, la presse haïtienne, elle non plus, n’a pas répondu à l’appel, celui de rendre un dernier hommage au travailleur de la presse.

Son collaborateur à la Radio Télé Zénith, Jean-Myrtho Muraille, a exprimé son mécontentement par rapport à cet hommage. « Carl mérite mieux que ce qu’on lui donne aujourd’hui », déclare Muraille devant les quelques micros et cameras de journalistes présents pour couvrir l’événement.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Pour lui, il est venu le moment pour les journalistes de penser à eux-mêmes avant de penser aux politiciens qui ne font que profiter d’eux pour construire leur carrière politique.

Carl Dieudonné est décédé à 49 ans, le 24 avril dernier, après une longue maladie. Il a bossé dans plusieurs médias du pays, dont Télémax, Signal FM, la RTZ, Radio Mega etc. Que la terre lui soit légère !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker