La Presse

TI KOZE AK TT, un phénomène médiatique jamais vu en Haïti !

(TripFoumi Enfo) – À chaque époque de l’humanité son lot de grandes personnalités. Et chaque période difficile dans l’histoire d’Haïti engendre au moins un patriote qui s’investit tellement qu’il en devient incontournable. Et c’est le cas de Thériel Thélus dit TT.

L’homme a entrepris de mener une campagne digne d’un guerrier, je dirais même une croisade dialectique contre le mal qui élit domicile sur le sol haïtien. À travers son émission TI KOZE AK TT, il s’est doté d’une omniprésence qui force l’admiration. Sur les réseaux sociaux tels YouTube et Facebook, au travers de la radiophonie, le natif de Fonds-Verrettes s’installe.

Ses prises de position sont tranchantes, écartant, bannissant même toute subjectivité, quand il s’agit de défendre le bien collectif. Le plus remarquable, c’est qu’il a l’intelligence de descendre vers le peuple et de remonter avec lui : un génie dans son domaine.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

J’aimerais emprunter quelques mots de ses fans :

« Mwen tèlman renmen TT, mwen pa gen kontwòl mwen menm, TT ou toujou ap di men kantite moun k ap swiv ou sou Facebook avèk YouTube, men ou pa konnen kantite moun k ap tande w sou ti radyo yo nan vil kòm pwovens, gen moun ki pa gen telefòn men ki toujou branche TT, anpil love pou ou TT mon. »

« Amouuuuuuuuur, mwen gen papa m, li toujou ap fè kòlè avèk yon ti bout radyo depi li fè 6h ou tande l ap dim vini chache TT pou mwen, epa m paka jwenn li, si tèlman li renmen tande lè TT ap demaske vagabon, se tout mond lan ki branche w se pa moun Facebook avek YouTube TT. »

« Mwen pa kwè TT ka konnen kantite moun k ap tande emisyon li yo nan Pòtoprens tankou nan vil pwovens, moun ki sou entènèt la tankou sa ki gen ti radyo. Ti Koze ak TT se yon serum pou anpil moun ki konn santi yo bouke, yo pa kapab ankò. »

Permettez-moi de me convaincre que ces quelques personnes sont représentatives d’une masse populaire innombrable qui se suspend aux lèvres de ce MONSIEUR. Il a les mots d’un frère, d’un ami, d’un père, d’un précepteur, d’un guide. Il ne fait pas que parler, il ressent, il vit ce qu’il dit.

Les mots sont dérisoires pour camper l’homme qu’il est, mais votre acceptation exprime éloquemment tout l’amour et tout le respect que son travail, plus encore, sa mission a engendré chez vous, le peuple haïtien. Merci de renvoyer l’ascenseur à un patriote qui en est vraiment un.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker