SécuritéCrimeJustice

Déclaré persona non grata aux États-Unis pour trafic illicite d’armes, Romel Bell, le DG des douanes toujours en poste en Haïti?

(TripFoumi Enfo) – Haïti, insécurité, bandits armés, kidnapping, ce sont des mots qui font bon ménage ces derniers jours. Évoquer l’un revient à se référer à l’autre. Le climat d’insécurité est surtout causé par la distribution massive d’armes à feu dans les quartiers populaires, où les gens n’ont que faire de la vie et se résignent à tout accepter moyennant un mieux-être du point de vue économique. Le visa du Directeur Général des Douanes, M. Romel Bell, vient d’être révoqué par les autorités compétentes américaines pour plusieurs accusations, principalement trafic illicite d’armes à feu.

Romel Bell n’est plus le bienvenu aux États-Unis. Son visa américain est tout bonnement révoqué pour trafic illégal d’armes à feu et blanchiment d’argent en Haïti. Un Directeur Général des douanes qui a le contrôle de tout ce qui entre et sort du pays sous les charges de telles accusations, franchement, fait cogiter. Les armes, munitions utilisées pour renforcer l’insécurité dans le pays n’atterrissent d’autre part que dans les douanes. D’ailleurs, à plusieurs reprises, la Police Nationale d’Haïti a procédé à des saisies de grandes cargaisons de produits illicites dont des fusils de guerre.

La révocation du visa du directeur survient pile après le transfert du caïd Yonyon vers les USA. Ce dernier a été appréhendé par les autorités policières et malgré sa détention en Haïti, il continuait à assurer son rôle de meneur, commandant et dirigeant sa bande depuis la prison. D’ailleurs, pour son anniversaire, les réseaux ont été enflammés par une vidéo laissant entrevoir les privilèges en termes de confort dont ce détenu bénéficiait.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Avant son embarcation à destination du pays de l’oncle SAM, plusieurs résidents américains, s’adonnant à des activités de trafic et de contrebande d’armes à feu des États-Unis vers Haïti au profit des « 400 Mawozo », ont été appréhendés par les Forces de l’ordre américaines. 3 présumés pourvoyeurs d’armes et de munitions du Gang « 400 Mawozo » arrêtés, Yonyon, chef de cette bande armée, transféré…., ne pourrait-on pas en conclure un lien entre cette enquête et la révocation du visa américain de Romel Bell?

Au cas où une vérité en découlerait, n’est-il pas temps de stopper cette mauvaise pratique dans le pays, en repensant réellement et véritablement le contrôle au niveau des douanes? En temps normal, cette décision américaine devrait être une piste pour les autorités haïtiennes, si vraiment elles ne sont pas de connivence avec les bandits, pour pouvoir totalement freiner la rentrée illégale d’armes dans le pays. Ce qui reviendrait à édenter en partie les semeurs de trouble des différentes régions du pays afin de mieux les contrecarrer.

Toutefois, dans l’immédiat, li faut tout même le souligner, le gouvernement haïtien devrait prendre en compte le fait que l’administration américaine ait révoqué le visa de M. Bell, un fonctionnaire haïtien, pour trafic illicite d’armes à feu entre autres, et agir en conséquence. Dans le souci de s’enquérir de la compréhension du gouvernement autour de ce dossier, la rédaction de TFE a contacté un haut responsable de l’État, une démarche qui n’a pas abouti, car celui-ci, n’étant peut-être pas encore au fait de la situation, n’a rien affirmé.

Pourquoi ?

Pourquoi le monsieur est toujours en poste?

Les autorités haïtiennes devraient commencer à se montrer sous un autre jour que celui de la corruption.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker