La PresseCorruption

Tenue d’une formation sur les infractions de corruption et le libre accès à l’information par l’ULCC

(TripFoumi Enfo) – L’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC) a organisé, ce mardi 17 mai 2022, une séance de formation spécialisée au profit de plusieurs journalistes de différents médias traditionnels, télévisés et en ligne. « Infractions de corruption » et « libre accès à l’information » sont les thèmes autour desquels s’est tenue cette formation.

Réunis à l’invitation expresse de l’ULCC, ces journalistes ont pu suivre pendant près de 4 heures la formation sur la thématique de la corruption qui leur permettra de jouer activement et efficacement leur rôle essentiel et indispensable pour aboutir à la bonne gouvernance et à la redevabilité.

Cette démarche traduit la volonté du Directeur Général, Me Hans Jacques Ludwig JOSEPH, qui ne rêve que davantage d’implication de la presse, qui fait partie du Système National d’Intégrité, dans la lutte contre la corruption. De ce fait, les journalistes doivent être bien outillés sur la thématique de la corruption dans l’objectif de réaliser efficacement leur contrôle citoyen.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans son allocution en la circonstance, le numéro un de l’ULCC, Me Hans Jacques Ludwig Joseph, dit considérer la presse comme un partenaire clé dans la lutte contre la corruption. « Vous êtes donc aux côtés des institutions de contrôle de l’État à jouer le rôle de rempart, de lanceur d’alerte, de vigile, de vigueur et de dénonciation d’actes de corruption qui étouffent l’administration publique », a-t-il prononcé.

De plus, l’avant projet de loi portant sur le libre accès à l’information a été présenté aux journalistes. Il devra leur servir à mieux se ressourcer dans un délai record pour un travail plus dynamique. Le travail n’étant pas encore terminé, les formés ont sollicité la tenue d’un ou de plusieurs ateliers pour pouvoir mieux étayer leurs recommandations sur le sujet.

In fine, l’institution, qui dit vouloir mieux armer les journalistes à travers une équipe de trois avocats attachés à son service juridique a présenté et expliqué aux participants les différentes infractions de corruption. Ce qui pourra rendre leurs travaux plus spécifiques à l’avenir.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker