Politique

Si une idée n’est pas de Jean-Charles Moïse, elle n’est pas la bonne

(TripFoumi Enfo) – Mi-dieu, mi-humain. Le nouveau christ est né à Milot. Qui l’aurait cru? Qui penserait qu’un sauveur aurait pris naissance dans une petite commune aussi reculée de la Capitale, lorsqu’on connaît la prétention de tout savoir du « nèg kapital », ainsi que son esprit « raketè » ?

Il est celui qui était, qui est et qui sera. Son nom devrait être dans toutes les affiches. Sinon, les affiches ne sont pas bonnes. Sa parole doit être parlée dans les médias et aussi sur toutes les plateformes sociales. Si ce n’est pas le cas, ce n’est pas la bonne parole.

Ce mi-dieu, mystérieux, avec une tête pas assez petite pour se comprendre, se met au milieu, au centre de tout. Il n’est pas narcissique, ni égocentrique. Il est plus que cela. C’est vraiment un leader pas comme les autres. Avec ses valeurs. Le seul à en avoir. Et sa fameuse devise officieuse : moi ou rien.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Comme Jésus a demandé, comme principe, aux gens de s’aimer les uns les autres. Lui aussi, il dresse des règles qui constituent sa constitution. Celle-ci n’a que deux articles :
1- Toute bonne idée est de moi.
2- Dans le cas où une idée n’est pas de moi, appliquons l’article 1er.

Dans les faits, le mi-dieu joue toujours l’incompréhensible. Même s’il est d’une équipe, s’il ne porte pas l’écharpe, il prend la direction opposée de toutes celles consenties par les autres membres. Par exemple, lors des manifestations, après que Jean, Pierre, et les autres ont fini de choisir une direction, il y a toujours le mi-dieu, sur son ange-cheval, pour dissiper la foule en visant une autre direction.

Très récemment, des gens se mettaient ensemble pour trouver une solution à un problème digestif rencontré après avoir bouffé toutes les bêtises des anges précédents, le mi-dieu intervient dans le but de « kraze akò a ». Mais pourquoi ? Ce n’était pas une bonne idée assurément.

Par ailleurs, très ailleurs bien-sûr, le mi-dieu fredonne un discours de « mache kontre » dont il est l’initiateur. Maintenant, c’est la bonne. Cela vient de lui. Il a même précisé l’objectif de son initiative. Bizarrement, c’est le même que celui de l’accord contre lequel il s’est divinement battu.

Si sa tête n’est pas si grosse pour apercevoir qu’il est son problème et aussi un problème pour son territoire, étant populaire, ayant des adhérents pour la plupart malvoyants [en raison de leur fanatisme], la solution à son cas, et au cas du pays tout entier n’est pas pour aujourd’hui. Personne n’acceptera que tout devrait être par et pour ce mi-dieu.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker