Corruption

Romel Bell, un bon prétexte pour combattre le trafic illégal d’armes en Haïti !

(TripFoumi Enfo) – Haïti patauge dans une situation difficile de laquelle elle peine à se retirer. Nombreux sont les maux dont elle souffre depuis son existence. Et, durant ces 10 dernières années, l’un des monstres qui se pavanent dans ses rues, c’est l’insécurité, se manifestant sous toutes ses formes et ça tue, décapitalise et brise les rêves de beaucoup d’Haïtiens. Dans cette situation se trouvent impliqués des barrons au niveau de l’État, dont Romel Bell, actuel DG des douanes en Haïti.

En effet, M. Bell est interdit d’entrer aux États-Unis, car il est soupçonné d’implication dans le trafic illicite d’armes et le blanchiment d’argent par les autorités américaines. Cette décision est celle du consulat américain et est liée à la « Loi sur le développement, la responsabilité et la transparence institutionnelle en Haïti », votée par le Congrès et signée le 15 mars dernier par le président Joe Biden.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Encore en poste en dépit de cette décision des autorités américaines, Romel Bell a vu débarquer dans son bureau, ce vendredi 20 mai, des enquêteurs de l’Unité de lutte Contre la Corruption (ULCC). Au cours de cette descente des lieux de ces derniers, le DG des douanes a été auditionné pendant un bon bout de temps par rapport aux différentes accusations dont il est l’objet.

La question du trafic illicite d’armes et de munitions est récurrente en Haïti. Dans le port de Saint-Marc, les Forces de l’ordre ont, souvent, saisi des cargaisons de ces matériels, mais sans qu’aucune poursuite judiciaire n’ait été réalisée. Le cas de Romel Bell pourrait servir de piste aux autorités haïtiennes pour mener la lutte contre le trafic illégal d’armes et le blanchiment d’argent dans le pays.

Ce qu’il faut souligner, c’est qu’en Haïti, plus précisément dans la région métropolitaine de Port-au-Prince, des gangs détiennent des armes de guerre avec lesquelles ils sèment le deuil dans les familles haïtiennes. Ces malfrats armés agissent suivant les diktats de certains acteurs de la classe politique et du secteur des affaires. Que la justice agisse effectivement comme une femme aux yeux bandés !

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker