société

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

(TripFoumi Enfo) – Un dirigeant, ou toute autre personnalité publique, accusé d’une affaire quelconque, a le devoir de se dépouiller de toute son influence et se présenter par-devant un Juge. S’il est reconnu coupable, il doit se démettre de ses fonctions et être jugé et condamné selon les provisions préalablement établies traitant son cas. S’il est reconnu innocent, non seulement son image sera redevenue immaculée, mais aussi, il aura toute la latitude de traîner en justice ses accusateurs. Voyez-vous, c’est une démarche noble que de laisser libre cours à la Justice.

Mais !

En Haïti, celui qui dirige, ou tout bonnement celui qui a un statut dominant, s’arme de tout ce qui émane de la corruption pour éviter que la Justice fasse son travail. Accointances de toutes sortes, pots-de-vin, discours à l’eau de rose sont entre autres les pratiques de nos dirigeants pour contourner la justice et continuer de piller les maigres ressources du peuple haïtien et s’enrichir à ses dépens.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Des exemples, on en a plein. Voyons tout cela ensemble.

Josué Pierre Louis (viol)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

Le président provisoire du Conseil électoral permanent contesté, Me Josué Pierre-Louis, a rejeté jeudi en bloc les accusations de viol portées par son assistante Marie Danielle Bernadin, assimilant cette affaire à une méchante et grossière « machination politique » contre sa personne sur fond de tentative d’espionnage.

« C’est faux et archifaux », a martelé, lors d’une conférence de presse dans un restaurant de Pétion-Ville, l’ex-ministre de la justice de l’administration Martelly qui s’est voulu rassurant à l’égard de ses proches. « Pas de panique, l’insinuation ne sert jamais la vérité », a-t-il poursuivi tout en exprimant son attachement à l’État de droit qui, à son avis, lui permettra de faire jaillir la vérité, le moment venu, devant les autorités judiciaires. Extrait d’un article publié par Radio Kiskeya le 29 nov. 2012.

Roberde Céliné (agression sexuelle sur Mélissa)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Dans une correspondance adressée au titulaire du MENFP, Melissa Pierre-Louis, âgée de 18 ans, affirme être la fille biologique du ministre Cadet et souhaite que ce dernier prenne ses responsabilités.

Après plusieurs tentatives infructueuses, la jeune fille dit avoir sollicité l’aide du journaliste de Caraïbes FM afin de forcer son géniteur à assumer son rôle. Ce dernier lui aurait demandé des faveurs sexuelles en échange. Ce qu’elle a accepté.

Acculé, le journaliste s’est vu dans l’obligation de donner sa version des faits. Intervenant au journal Premyè Okazyon de ce mercredi 31 octobre, il a rejeté d’un revers de mains les accusations de la jeune fille faisant croire qu’ils auraient eu des relations sexuelles.

Le journaliste a même défié la concernée d’apporter une quelconque preuve de relation sexuelle entre’eux. «Je donne ma démission et mets fin à ma carrière en tant que journaliste, si Mélissa apporte une photo ou une vidéo prouvant ma culpabilité », a-t-il martelé.

Cependant, il ne nie pas avoir donné de l’argent à son accusatrice ni que celle-ci s’est rendue chez lui à deux reprises. «Eske m te ba li 40 000 mil goud Melissa ap manje l pa konte? Li plis ke 40 000 mil », a avoué Boby, surnom donné par la jeune fille au journaliste dans leurs échanges de messages via Whatsapp.

Le journaliste croit que son accusatrice cherchait à le piéger. D’ailleurs, les qualificatifs (bb, boo, papi) qu’elle utilise dans ses messages laissent entendre qu’elle et Bob C avaient une relation intime. Mais ce dernier rappelle qu’il cherchait a éviter la jeune fille, car il a été prévenu à temps.

Selon Bob C, Melissa voulait lui extorquer de l’argent. Elle lui aurait demandé la somme de cent cinquante mille gourdes pour louer une maison à Fort-mercredi. Il croit aussi que la jeune fille se fait manipuler par un groupe d’individus voulant nuire à sa réputation. » Extrait d’un article publié par Juno7 le 31 oct. 2018.

Pierre Josué Agenor Cadet (géniteur de Mélissa)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet rejette d’un revers de main, ce matin sur les ondes de la radio Caraïbe, les déclarations de Melissa Pierre Louis, une jeune fille qui dit être l’enfant biologique du ministre.

Une lettre devenue virale sur les réseaux sociaux pointe du doigt le ministre de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Pierre Josué Agénor Cadet. Dans la correspondance, l’auteure, Melissa Pierre Louis, demande au ministre d’assumer, envers elle, sa responsabilité de père biologique.

Le titulaire du MENFP dénonce une machination politique visant à le déstabiliser dans le cadre de son combat contre la corruption. Ce matin, sur Caraïbes, il dit n’avoir jamais donné de l’argent à Roberde Céliné (Bob C) pour le compte de Melissa.

Dans sa lettre, mademoiselle Pierre Louis adresse trois demandes qui, selon elle, pourraient améliorer sa condition de vie : une maison décente pour habiter avec sa mère, un business pour assurer leurs survies ainsi que le paiement de son écolage.

La jeune fille qui dit aurait été conçue d’une union extra-conjugale au micro de plusieurs radios de la capitale, dénonce les mauvaises conditions dans lesquelles elle vit. Pour s’en sortir, elle dit s’être adressée au journaliste Bob C qui lui a permis de bénéficier d’une somme de 40 mille gourdes. Elle raconte que l’homme aurait par la suite abusé d’elle sexuellement.

Après cette accusation estimée grave par le ministre, le numéro 1 du ministère de l’Éducation nationale déclare et nous citons : « Je m’étonne que cette fille ait attendu que je sois ministre et elle majeure pour faire valoir cette filiation, où était-elle bien avant ?». Selon Cadet, « ce n’est qu’une machination politique orchestrée par certains responsables de lycées ». » Extrait d’un article publié par Loop News, le 19 nov. 2018.

Yves Dadou Jean Bart (agression sexuelle)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le président de la fédération haïtienne de football, Yves « Dadou » Jean-Bart, rejette en bloc les accusations de viol sur mineurs portées contre lui. Il annonce qu’il va porter plainte en Haïti dès demain contre X pour identifier les personnes impliquées au niveau local dans cette affaire et entreprendre des démarches pour assigner le journal The Guardian la semaine prochaine.

« Il s’agit d’allégations anonymes, diffamatoires et sans fondement portées contre moi », a déclaré le président de la fédération haïtienne de football qui, durant 30 minutes sans prendre même une seule question des journalistes, a essayé de laver sa réputation, en réagissant ce mercredi 6 mai devant la presse aux accusations d’agressions sexuelles et de viol sur des mineures du Centre Technique National de la Croix-des-bouquets. » Extrait d’un article publié par Gazette Haïti, le 6 mai 2020.

André Michel (assassinat)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le juge Lamarre Bélizaire a rendu son ordonnance sur le dossier de la mort de Frantzy Duverseau. L’avocat André Michel, opposant farouche au pouvoir en place, se trouverait parmi les personnes inculpées dans le cadre de cette affaire. L’homme de loi qualifie la décision du magistrat de «persécution politique».

Le juge Lamarre Bélizaire a demandé au parquet de Port-au-Prince d’émettre un mandat d’arrêt à l’encontre de Me André Michel, inculpé dans l’ordonnance du juge suite à son enquête sur la mort de Frantz. […] L’avocat ainsi que son client et compagnon de combat dénoncent une utilisation politique du dossier. Me Newton Saint-Juste ainsi que le concerné affirment avoir pris connaissance de l’ordonnance par voie de presse. « Nous avons présenté la déclaration d’appel auprès du commissaire du gouvernement, du juge Bélizaire lui-même ainsi que du doyen du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince, Me Raymond Jean Michel », a déclaré Me Newton, soulignant que son client ne pourrait être arrêté pas avant l’étude de sa déclaration d’appel par-devant la Cour d’Appel. Si le dossier doit se poursuivre comme exige le juge Bélizaire, Me André Michel sera arrêté et jugé par un tribunal pour crime. L’avocat, opposant farouche au pouvoir en place, Enold Florestal, Josué Florestal et Jeanco Honorat sont inculpés pour l’assassinat de Frantzy Duverseau tué en octobre 2010. Ce dernier a été tué alors que la police tentait de procéder à son arrestation après de violentes altercations avec Frantzy Duverseau, son beau-frère. Me André Michel, alors avocat de Frantzy Duverseau’, se trouvait sur les lieux lors de l’interpellation qui a mal tourné. « Les conclusions du juge Bélizaire ne m’étonnent pas, cette ordonnance ne fera pas long feu, elle va tomber le plus vite possible par-devant la Cour d’Appel », a réagi l’avocat André Michel, qui considère l’action du juge comme de la persécution politique. « C’est une intimidation politique, de toute façon, quel que soit ce qui arrive, je vais continuer mon combat », a déclaré André Michel. » Extrait d’un article publié par Le Nouvelliste, le 28 août 2014.

Evans Lescouflair (viol)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le Ministre haïtien chargé de la jeunesse, des sports et de l’action civique, Evans Lescouflair, a rejeté samedi les accusations selon lesquelles il a violé Williot Dort, un jeune garçon âgé de 30 ans, déclarant toutefois être disposé à répondre aux questions de la justice sur ce dossier.

« J’ai été étonné de constater qu’à travers les medias via l’internet tout ce tollé autour de ce dossier pendant que j’étais en voyage officiel au Sénégal pour préparer l’arrivée dans ce pays d’Afrique de jeunes boursiers haïtiens. Mais je suis rentré au pays vendredi et j’ai déjà constitué mon conseil d’avocats pour travailler sur ce dossier qui est purement juridique », a déclaré le ministre Evans Lescouflair. » Extrait d’un article publié par SCOOP FM, le 25 sept.2010

Pour une autre accusation

« Accusé de viol sur mineurs, d’agressions sexuelles et d’atteinte à la pudeur, l’ancien ministre à la Jeunesse aux Sports et à l’Action civique, Evans Lescouflair, ne s’est pas présenté au parquet de Port-au-Prince ce jeudi 12 mai 2022, suite à sa convocation par le chef des poursuites, Me Jacques Lafontant. Son avocat, Jean Simon St-Hubert, a produit une demande de report de l’invitation.

Selon le commissaire du gouvernement a.i. de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, l’avocat de Lescouflair n’a pas déterminé la date à laquelle l’accusé entend se présenter au parquet de Port-au-Prince. Un manquement à la formalité jugé « grave » par le chef de la poursuite, qui dit entendre faire suite à ce dossier. » Extrait d’un article publié par Le Nouvelliste, le 12 mai 2022.

Michel Martelly

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le chef d’État haïtien Michel Martelly devrait rentrer au pays ce lundi après deux semaines d’hospitalisation à Miami (États-Unis). Les médecins ont finalement autorisé le président Martelly à prendre l’avion pour regagner Port-au-Prince. Le premier mandataire de la nation effectue son retour 72 heures après avoir rejeté les accusations de corruption lancées par la journaliste dominicaine Nuria Pierra. C’est la première fois que M. Martelly réagit sur ce dossier qui est commenté dans les medias haïtiens et dominicains depuis un mois. Le chef d’Etat haïtien nie avoir reçu des fonds du sénateur Bautista. Les accusations de corruption font état de lien entre les dons du sénateur Bautista et l’octroi de contrats à des firmes de construction dominicaines œuvrant en Haïti. M. Martelly révèle que les fonds nécessaires pour ces contrats n’ont toujours pas été mobilisés. Extrait d’un article publié par Métropole le 30 avril 2012.

Laurent Lamothe (dilapidation fonds petrocaribe)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Laurent Lamothe est apparu calme au Bicentenaire, costume bleu, cravate bleu et lunettes à manches bleu, arborant un large sourire, donnant la main aux agents de sécurité, embrassant dans la petite allée menant à la salle des commissions les femmes préposées à l’entretien. Ponctuel, Laurent Lamothe, l’influent ancien Premier ministre de mai 2012 à décembre 2014, a gardé son allure et son entregent. Pour sa deuxième audition, comme le veulent les commissaires chargés d’«approfondir» l’enquête sur l’utilisation et la « dilapidation » de l’argent du PetroCaribe, la séance de questionnement s’est déroulée à huis clos. Une source proche de l’ancien Chef du gouvernement, présente à la séance d’audition, affirme à Le Nouvelliste que Laurent Lamothe a rejeté avec véhémence, l’une après l’autre, les accusations « sans fondement » de la commission dans son rapport d’août 2016 à son encontre, à savoir violation de la loi de passations de marchés, pour avoir soi-disant antidaté des contrats d’urgence tels la construction du lycée Toussaint Louverture, la construction du lycée Alexandre Pétion, la construction du marché de Fontamara et du wharf Jérémie à Cité-Soleil. Selon ce rapport, ces projets ne figurent pas dans la résolution d’urgence PetroCaribe de décembre 2012, mais figurent au contraire pour la première fois dans la résolution du 11 décembre 2013. Ce qui a leur avis, prouverait que ces contrats auraient été signés après décembre 2013, donc pendant l’année 2014. Des accusations que Lamothe a démenties catégoriquement, selon notre source, mettant en défi les enquêteurs de prouver le contraire et les enjoignant par la suite de s’appuyer uniquement sur des faits et non des rumeurs pour faire éclater la vérité. » Extrait d’un article publié par Le Nouvelliste, le 13 juil. 2017.

Ariel Henry (assassinat du président moïse)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Accusé d’avoir des relations particulières avec Joseph Félix Badio considéré comme l’un des suspects clés dans l’assassinat du président Jovenel Moïse, le Premier ministre Ariel Henry pour la première fois nie toute implication dans l’assassinat du Chef de l’Etat chez lui le 7 juillet 2021. En conférence de presse vendredi à l’issue d’une rencontre avec les signataires de l’accord de Montana, le locataire de la Primature affirme que toutes ses conversations téléphoniques sont enregistrées…

Il y a ce qu’on appelle la machination politique. Les articles publiés par le New Times et CNN ce sont des machinations politiques provenant d’un même laboratoire », a dénoncé le Premier ministre Ariel Henry objet de graves accusations dans l’assassinat du président Jovenel Moïse.

« Aucun juge ne m’a ni accusé ni inculpé. Je ne suis pas impliqué dans la mort du président. Parce que je suis Premier ministre, ils pensent pouvoir assassiner mon caractère. Moi je dis que nous ne tomberons pas dans ces distractions », a soutenu le Dr Henry. » Extrait d’un article publié par Le Nouvelliste, le 11 fev. 2022.

Romel Bell (trafil illicite d’armes à feu)

«Rejeter les accusations », un produit fabriqué en Haït

« Le Directeur général des Douanes, Romel Bell, joint par notre rédaction au téléphone, précise qu’il n’est pas informé d’une quelconque décision relative à la révocation de son visa américain. Aussi, affirme-t-il qu’un groupuscule bien coordonné par des mains économiques puissantes veut à tout prix ternir son image.

Alors que les rumeurs selon lesquelles le visa américain de Romel Bell, directeur général des Douanes serait révoqué, le concerné dit avoir vu dans ses allégations une pratique politicienne.

Selon lui, il s’agit du travail d’un groupuscule qui diffuse des informations calomnieuses visant à salir son image et précise à ce groupuscule que le visa reste et demeure une courtoisie.

« Je m’y attendais, car les nouvelles mesures que j’ai prises pour vérifier certains containers faisant partie du circuit vert dérangent certains importateurs ». » Extrait d’un article publié par Vant Bèf Info, le 17 mai 2022.

Vous aurez remarqué qu’aucune de ces accusations n’a été éclaircie par la Justice et que les accusés sont encore les détenteurs des opinions les plus tranchées sur le bon fonctionnement d’Haïti. Nous devons également préciser que la liste n’est pas exhaustive. Bon nombre de dossiers n’ont pas été pris en compte dans notre article.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker