Immigration

Un navire avec plus de 800 migrants Haïtiens échoue à Cuba

(TripFoumi Enfo) – Des Haïtiens quittent le pays clandestinement. Incroyable mais vrai : plus de 800 Haïtiens qui se trouvaient à bord d’un bateau en direction des États-Unis échouent sur la côte du centre de Cuba.

Les 842 Haïtiens récupérés à bord de ce navire étaient hébergés dans un camping touristique, informent des responsables de la Croix-Rouge de la province de villa Clara.

Le groupe est arrivé mardi à Villa Blanca, à environ 180 miles à l’est de La Havane. Parmi les victimes figurent 70 enfants et 97 femmes, informent les autorités cubaines.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Grâce aux signaux lumineux, ces Haïtiens arrivent à appeler à l’aide, car ces derniers avaient été abandonnés par leur capitaine en mer, rapporte l’Associated Press.

Un migrant haïtien qui se trouvait sur le bateau a révélé que lui et ses compagnons de voyage ont dû rester sur l’Île de la Tortue pendant deux mois à attendre le voyage jusqu’à samedi dernier, quand à cing heures du matin on les a emmenés sur le bateau. « Dans les jours qui ont suivi, 15 personnes se sont jetées à la mer parce qu’elle ne pouvaient pas supporter la faim », raconte Paul, âgé seulement de 19 ans, tout en précisant qu’il y avait un hareng pour chaque lot de 15 personnes et de l’eau.

Le jeune homme voyageait avec son oncle, sa femme et un bébé pour un coût de 4000 dollars par tête (ce qui donne un total de 16 mille dollars équivalant à 1 million neuf cent mille gourdes N.D.L.R).

Au cours de ce mardi 24 mai, l’Ambassade des États-Unis en Haïti avait annoncé avoir intercepté un bateau surchagé et dangereux avec enviiron 153 personnes à son bord.

Dans la soiré du 12 mai dernier, un navire transportant environ 72 migrants avait chaviré. 11 personnes avaient été décédées et plus d’une dizaine disparues et 38 avaient été secourues. Malgré cette situation, les Haïtiens continuent à se riquer en mer à la recherche d’une vie meilleure.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker