USA

Washington veut alourdir les sanctions de Pyongyang après les tirs des derniers missiles

(TripFoumi Enfo) – Pyongyang ne cesse d’attirer l’attention des pays occidentaux. Parler de lancement de missiles ces derniers temps revient à évoquer indirectement le leader de la Corée du Nord, Kim Jong Un. Les résolutions prises à son encontre d’habitude ne le préoccupent même pas. Cette fois-ci, après le tir d’une volée de missiles par ce dernier, les États-Unis ont annoncé, ce mercredi 25 mai 2022, leur volonté de durcir les sanctions contre le régime nord-coréen.

Les lancements ont eu lieu quelques heures après le départ de la région du président américain Joe Biden, venu en Asie notamment pour réaffirmer son soutien à Séoul et Tokyo face à la menace nucléaire de Pyongyang. Pas moins de trois missiles ont été tirés en direction de la mer du Japon.

Ce qui a provoqué en réponse des tirs de missiles et la mobilisation d’avions de chasse américains et sud-coréens, les deux pays dénonçant les « provocations » continuelles du régime nord-coréen.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

De ce fait, Washington va demander un vote à l’ONU pour durcir les sanctions contre la Corée du Nord, qui devrait avoir lieu « dans les prochains jours », selon un haut responsable américain.

L’héritier de la dynastie Kim, sous le coup de sanctions des Nations-Unies pour ses programmes d’armement, a accéléré ses essais de missiles ces derniers mois, blâmant l’attitude « hostile » des États-Unis.
Pyongyang travaille sur la technologie permettant de manœuvrer les missiles après leur lancement, notamment une « technologie de vol plané hypersonique », qui rendrait plus difficile l’interception par les systèmes de défense antimissile. Selon le ministre japonais de la défense, un des missiles tirés a suivi une trajectoire irrégulière.

À rappeler que depuis début mai, plus de trois millions de personnes ont été atteintes de « fièvre », selon le terme employé par les médias officiels, et 68 en sont mortes en Corée du Nord.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker