République Dominicaine

Cri d’alarme du GARR contre la persécution des migrants haïtiens en République Dominicaine

(TripFoumi Enfo) – Le Groupe d’Appui aux Rapatriés et Réfugiés (GARR) dénonce une campagne de persécution orchestrée à l’encontre des migrants haïtiens en République Dominicaine. L’organisme de Droits Humains dit avoir accueilli, en moins de deux semaines, plus de mille sept cents (1700) migrants haïtiens à la frontière, parmi eux, des enfants et des femmes enceintes.

Le GARR lance un cri d’alarme contre une campagne de persécution des migrants haïtiens en République Dominicaine. L’organisation a constaté qu’une chasse aux ressortissants haïtiens a été ouverte dans le pays voisin depuis l’intervention de la migration dominicaine à « Ciudad Juan Bosch » à la mi-mai où les autorités avaient affirmé avoir appréhendé 385 Haïtiens en situation irrégulière.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

En moins de deux semaines, le GARR a accueilli plus de mille sept cents (1700) migrants haïtiens à la frontière dont 76 enfants et environ une dizaine de femmes enceintes, en phase de grossesse avancée. Ils étaient arrêtés, placés en détention puis rapatriés par les autorités dominicaines.

Cette situation a créé une grande inquiétude au sein de la communauté haïtienne en République Dominicaine. Les agents d’immigration ont procédé à l’arrestation des Haitiens sans aucune raison valable, même ceux qui sont en règle aux conditions migratoires ne sont pas exempts de cette persécution assimilable à une chasse aux sorcières.

Très préoccupé par cette situation qui se développe actuellement en République Dominicaine, le GARR dénonce les traitements inhumains perpétrés sur les migrants haïtiens et appelle les autorités haïtiennes à engager un dialogue avec leurs homologues dominicains afin de gérer ce contentieux et de préserver les droits des ressortissants haïtiens.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker