À la une

Rencontre alternative à la Havane entre les pays exclus du Sommet des Amériques

(TripFoumi Enfo) – Avant la tenue du Sommet des Amériques au mois de juin, les dirigeants de Cuba, du Venezuela et de la Bolivie se sont réunis ce vendredi à La Havane pour exprimer leur « rejet ferme » de la décision de Washington d’exclure certains pays latino-américains du 9e Sommet des Amériques qui sera organisé à Los Angeles.

Les États-Unis, qui organiseront pour la première fois le Sommet des Amériques depuis sa réunion inaugurale en 1994, ont décidé d’écarter plusieurs pays du continent américain du 9e. Lors de son 21e Sommet tenu à La Havane, la capitale cubaine, l’Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique (ALBA) dénonce avec fermeté la décision des États-Unis, qu’elle considère unilatérale et dit soutenir le droit de tous les pays du continent à être invités et à participer à cet événement sur un pied d’égalité. D’après l’Alliance, un pays hôte n’a pas le droit d’imposer des exclusions ou des conditions en violation de la souveraineté et de l’indépendance des autres pays.

En tant que pays hôte, les États-Unis ont indiqué bien avant qu’ils n’inviteraient pas le Nicaragua, Cuba et le Venezuela au 9e Sommet des chefs d’État et de gouvernement des Amériques qui doit se tenir le 10 juin, à Los Angeles. Plusieurs présidents latino-américains et des Caraïbes, dont le Mexicain Andres Manuel Lopez Obrador, menacent de ne pas se rendre au sommet si tous les pays de la région ne sont pas conviés.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Les États-Unis « vivent un moment de schizophrénie, pensant qu’ils peuvent dominer la planète entière », a déclaré le président nicaraguayen, Daniel Ortega, participant virtuellement à la rencontre.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker