Amerique Latine

Cuba qualifie les États-Unis d’antidémocratiques pour l’avoir exclu du Sommet des Amériques

(TripFoumi Enfo) – Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a accusé les États-Unis de pratiques « antidémocratiques » et « d’ingérence », pour avoir exclu son pays, le Venezuela et le Nicaragua du Sommet des Amériques.

Díaz-Canel a prononcé ces mots lors de l’inauguration à La Havane du sommet des dirigeants de l’Alliance bolivarienne des peuples de notre Amérique (ALBA), convoqué par surprise quelques jours avant le Sommet des Amériques.

« Ni politiquement ni moralement, ils n’ont un tel droit » de décider qui doit être invité au sommet, a affirmé le président du Cuba, qui a reproché aux États-Unis d’assumer un « pouvoir de surveillance de la démocratie ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Selon lui, il s’agit d’un « revers historique », car Cuba avait déjà été invité aux deux précédentes éditions du Sommet des Amériques, au Panama en 2015 et au Pérou en 2018.

Díaz-Canel a affirmé qu’aux États-Unis « ils ne sont pas capables d’assurer un espace pluriel » et « ne respectent pas les différences » entre les différents systèmes politiques.

Le Mexique, la Bolivie, le Honduras et le Guatemala ont laissé entendre qu’ils n’y participeront pas s’il y avait des pays exclus et d’autres ont critiqué le fait que Cuba, le Venezuela et le Nicaragua ne vont pas participer à la réunion de Los Angeles.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker