Sécurité

Un mort et deux blessés lors d’une attaque armée contre un autobus à Martissant

(TripFoumi Enfo) – Les hommes armés de Martissant continuent de faire couler du sang sur la Nationale #2. Pour ce lundi 30 mai 2022, des voyous armés ont attaqué un autobus qui tentait de traverser la troisième circonscription de Port-au-Prince. Une personne a été tuée et deux autres blessées, voilà le bilan de cette attaque.

Cette nouvelle a éte confirmée par le syndicaliste Mehu Changeux, rapportée par l’agence en ligne Gazette Haïti News. Les victimes se trouvaient à bord d’un autobus de l’entreprise « Voix des Anges » au moment de subir le forfait. Après l’attaque, les blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital. Monsieur Changeux, pour le moment, n’est pas en mesure de fournir des détails sur l’état de santé des rescapés, identifiés aux noms de Dieuly Jacques et Ferdinand Lenor.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Stevenson Théodore, âgé de 19 ans, originaire de la ville de Carrefour, est la personne décédée sur le champ lors de cette attaque criminelle perpétrée contre l’autobus en question, aux environs de midi, a confirmé la radio Kiskeya en cette fin d’après-midi.

Sommé par les malfrats de stopper le moteur de son véhicule, le chauffeur a préféré accélérer pour traverser cette zone baptisée désormais par plus d’un « la vallé de l’ombre de la mort ». Voyant que le conducteur a refusé d’obtempérer, les malfrats ont tiré à bout portant sur le véhicule, faisant ainsi trois victimes dont un mort et deux blessés. Les autres passagers, qui ont eu la vie sauve, ont dû se rendre au Commisariat de Carrefour, peu de temps après l’attaque, de peur d’être rattrapés par les bandits armés.

La situation sécuritaire au niveau de Martissant ne cesse de se détériorer depuis tantôt un an. Si au cours de ces dernières semaines, un calme a été observé dans l’entrée Sud de Port-au-Prince, pour ce lundi 30 mai, les présumés criminels ont fait couler du sang.

Le 1er juin 2021, une guerre entre deux bandes rivales a été éclatée dans la troisième circonscription de Port-au-Prince. Pour échapper à la fureur de ces civils armés, des habitants ont dû quitter ledit quartier en trombe pour s’installer dans d’autres endroits, parfois non-appropriés. Depuis le début de cette guerre, de nombreux citoyens sont déjà tués et blessés par balles.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker