Droits HumainsSécurité

Bilan périlleux des victimes à Martissant depuis le 1er juin 2021, selon le MUTH

(TripFoumi Enfo) – Depuis le 1er juin 2021, les bandits armés ne cessent de semer la terreur à Martissant, l’entrée Sud de la Capitale. Selon un bilan dressé par le Mouvement Unifié des Transporteurs Haïtiens, 25 personnes ont été tuées, 102 autres blessées, 300 autobus détournés dans l’espace d’un an à Martissant, a informé l’organisation des chauffeurs, lors d’une conférence de presse, ce lundi 30 mai 2022.

Un an de blocage, paralysant la circulation entre la capitale Port-au-Prince et les 4 départements du grand Sud, pas un moment de trêve observé par les bandits armés qui règnent en maîtres absolus, à Martissant. Ils opèrent jour et nuit. Les victimes sont nombreuses. Des personnes tuées, violées et kidnappées, constituent la réalité quotidienne dans cette aire dirigée par des criminels.

Au moins 25 personnes tombées sous les balles assassines des caïds, plus d’une centaine d’autres blessées durant cette période. Les bandits ont également détourné environ 300 autobus sur la route et incendié une dizaine d’autres. D’après Duclos Bénissoit, responsable du Mouvement Unifié des Transporteurs Haïtien, ce triste bilan n’est pas exhaustif.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Pour marquer la date du blocage de la Nationale numéro 2 par des bandits pendant une année, sous l’inaction des autorités de l’État et l’impuissance de la police nationale, l’organisation syndicale dit soutenir la grève générale annoncée pour ce mercredi 1er juin dans la ville des Cayes, visant à protester contre l’insécurité qui règne à Martissant depuis tantôt un an.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker