SportUkraine

La presse écossaise salue la victoire de l’Ukraine, un bel exemple de fairplay

(TripFoumi Sport) – Ce mercredi 1er juin, l’équipe de football écossaise a affronté son homologue ukrainienne en match de barrages en vue du Mondial Qatar 2022. Pour son 1er match officiel depuis la guerre sur son territoire, la sélection ukrainienne en est sortie victorieuse (1-3), à Glasgow. Cette victoire offre une « finale » à Yarmolenko (buteur) et compagnie contre le pays de Galles, ce dimanche, pour décrocher le dernier ticket de la zone Europe.

En effet, depuis le début de la guerre, la sélection ukrainienne n’avait pas disputé le moindre match avant celui d’hier face à l’Écosse. Le pays de Chevtchenko, ancien ballon d’or, génère la sympathie d’une bonne partie de monde, même celle de l’Écosse, battue (1-3) en match de barrages, ce mercredi 1er juin, à Glasgow.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

« GLOIRE À L’UKRAINE » / « COURAGEUX ET BRILLANT »

Le journal The Herald s’est exprimé en ces termes pour rendre hommage à la performance de l’équipe entraînée par Oleksandr Petrakov : « Gloire à l’Ukraine ». Une belle référence aux slogans utilisés par la résistance ukrainienne depuis le début du conflit avec la Russie.

Le ton est le même pour la version écossaise du Daily Star quand il a écrit « Gloire à l’Ukraine », tout en précisant que cette équipe « a mérité cette victoire ».

L’antenne écossaise de la BBC a également salué la très symbolique victoire de leur bourreau, lors de cette rencontre : « Une Ukraine héroïque a sorti une performance pleine de mental, d’effort et de courage pour assommer l’Écosse et se qualifier pour une finale historique des barrages de la Coupe du monde contre le pays de Galles ».

Du côté de la version locale du tabloïd The Sun, on a félicité aussi les membres de la Zbirna pour leur état d’esprit, à Glasgow, rappelant que « même si c’est l’Ukraine, la douleur est la même » après la fin du rêve de jouer la Coupe du monde.

« En vérité, l’Ukraine le voulait plus et le méritait bel et bien davantage », a reconnu le quotidien. Ils ont incarné ce pays que nous avons appris à connaître au cours des trois derniers mois: courageux et brillant. »

Sortir vainqueur d’une situation est l’un des plus agréables sentiments qu’il est donné de vivre, mais parfois, il faut savoir reconnaître la victoire de l’autre surtout s’il en avait plus besoin que toi. Et c’est ce qu’a fait la presse écossaise. Ce qui nous montre que le monde n’a pas encore perdu sa part d’humanité.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker