USAImmigration

L’Amérique enregistre sa pire crise migratoire

(TripFoumi Enfo) – Le continent américain vit l’une de ses plus grandes crises migratoires avec des centaines de milliers de passants qui tentent de rejoindre au péril de leur vie les États-Unis pour réaliser le « rêve américain ». Un idéale de plus en plus difficile en raison des déportations constantes et de la dangerosité des frontières, notamment celles du Mexique et des États-Unis, du Panama avec la Colombie.

La migration irrégulière est sans doute l’un des principaux sujets de discussion lors du Sommet des Amériques, qui se tiendra du 6 au 10 juin à Los Angeles (États-Unis) face à sa gravité.

La Garde côtière américaine a capturé 3 900 Haïtiens jusqu’à présent, cette année, plus du double de l’an dernier, et compte déjà 175 morts ou disparus en mer.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La marine dominicaine, de son côté, a intercepté 1 747 Haïtiens au cours des six derniers mois seulement et aussi 2 201 Dominicains qui, à la recherche de meilleures conditions de vie, ont tenté de se rendre illégalement à Porto Rico.

La voie sortant de l’Amérique du Sud pour arriver aux États-Unis est considérée comme l’une des routes les plus dangereuses au monde en raison du climat de la jungle elle-même et de la présence de groupes armés illégaux.

Jusqu’au 19 avril dernier, des migrants irréguliers traversaient la frontière, alors que l’année dernière plus de 133 000 personnes l’ont franchie, un chiffre historique et similaire à celui enregistré au cours de toute la décennie précédente, selon les chiffres officiels du gouvernement panaméen.

Et pourtant, les expulsions depuis les États-Unis ont augmenté de 583,8 % à la fin du premier trimestre 2022, selon les données de l’Organisation Internationale de la Migration (OIM).

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker