République Dominicaine

« L’insécurité est réelle des deux côtés de l’Île », réagit Claude Joseph suite à l’assassinat du ministre dominicain

(TripFoumi Enfo) – Le ministre dominicain de l’Environnement a été tué par balle à l’intérieur de son bureau, ce lundi 6 juin 2022. Peu de temps après, Claude Joseph réagit sur Twitter. L’ancien Ministre haïtien des Affaires Étrangères, présentant ses sympathies au peuple dominicain, a rappelé que l’insécurité est bien réelle sur l’ensemble de l’Île et a appelé à un front commun pour aborder le problème.

La publication de l’ancien Chef de gouvernement débute comme suit: « Je présente mes sympathies au peuple dominicain et à la famille du Ministre Orlando Mera abattu par balles ce lundi dans son bureau. ».

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Dans le même message, il a laissé entendre que ce mal endémique qu’est l’insécurité est présent sur les deux parties de l’Île et qu’il faut un commun accord entre les deux pays pour contrer ce problème. « L’insécurité est réelle des deux côtés de l’Île. Je continue de croire que les 2 pays doivent travailler d’un commun accord pour contrer ce problème. ».

Après l’assassinat du ministre dominicain, un individu présenté comme le tireur a été arrêté par la Police. Il s’agit de Miguel Cruz, un ami personnel du défunt.

Ce n’est pas la première fois que Claude Joseph place ses commentaires sur le climat sécuritaire qui règne de l’autre côté de la frontière. Le 1er novembre de l’année écoulée, Claude Joseph qui était alors ancien ministre des Affaires Étrangères, avait pointé du droit la République Dominicaine, à l’instar d’Haïti, qui doit elle aussi combattre l’insécurité sur son territoire.

« Suite à la mise en garde du 25/10/21 du @StateDept contre la montée de la criminalité en terre voisine, j’encourage le gouvernement dominicain et celui d’Haïti à travailler d’un commun accord pour enrayer le problème de l’insécurité sur l’Île », avait écrit le Dr Joseph dans un tweet.

Ce message avait suscité pas mal de colère chez les dirigeants dominicains ; comme quoi, le pays de Luis Abinader n’est nullement comparable à Haïti qui, quelques mois plutôt, avait vu son président assassiné.

Un peu plus tard, le même jour après le tweet de Claude Joseph, Jatzel Román, vice-ministre des Affaires consulaires et migratoires, avait annoncé que son gouvernement « a décidé de suspendre indéfiniment le programme de visa spécial pour les étudiants haïtiens en République Dominicaine ».

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker