Justice

Le Parquet de Port-au-Prince cambriolé, reflet de la justice haïtienne

(TripFoumi Enfo) – Le Parquet de Port-au-Prince, situé non loin de Village-de-Dieu, représente une institution dangereuse pour les ennemis de la Justice haïtienne. En ce sens, il a été cambriolé quatre (4) fois en moins de trois mois. Sachant que des dossiers importants sont toujours en cours au sein du parquet, les actes de cambriolage semblent être des coups planifiés. Une énième fois, un nouvel argument peut prouver la faiblesse de la Justice haïtienne.

Le parquet regroupe l’ensemble des magistrats chargés de faire appliquer la loi et de conduire l’action pénale au nom des intérêts de la société. Celui de Port-au-Prince est souvent au cœur des événements à cause de sa position et de l’importance politique de la capitale. On a souvent l’habitude d’entendre que la justice est une femme aux yeux bandés. Cependant, plusieurs moyens sont parfois utilisés pour empêcher à cette femme de prendre les décisions qu’il faut. Les stratagèmes employés peuvent être des menaces, des meurtres ou des stratégies plus fines comme les cambriolages. Ces derniers se font à plusieurs reprises de nos jours.

Rien ne peut confirmer que les actes de cambriolage au Parquet de Port-au-Prince sont planifiés. Par contre, regardant les circonstances des trois derniers, le public a de quoi en douter. Dans la nuit du 10 mai 2022, le parquet a été vandalisé après que le Directeur Général de la Police , Frantz Elbé, a présenté à la presse des armes à feu et de l’argent saisis au cours de différentes opérations des Forces de l’Ordre. Dans la nuit du 29 au 30 mai, plusieurs bureaux de juges ont été une nouvelle fois cambriolés et une bonne partie du matériel a été emportée. Les deux derniers actes de cambriolage viennent tout juste d’être commis, comme si les cambrioleurs devaient mettre un point final. Ce dimanche 05 juin, des individus non identifiés ont fait irruption dans le local situé au Bicentenaire et ont tenté d’emporter quatre réfrigérateurs. Selon les dires de M. Lafontant, cette action vise à le contraindre à la démission.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Et dans la nuit du mardi 7 au mercredi 8 juin 2022, le coup de grâce, le bureau du Doyen a été mis sens dessus dessous, tous les dossiers ont été emportés. Ces individus « non identifiés » ont vandalisé tous les cabinets d’instruction, on aurait cru au passage d’un déluge, faites une source.

Nous tenons à rappeler qu’aucune mesure stricte venant des plus hautes autorités de l’État n’a été prise pour stopper ces intimidations. La justice de la première nation noire du monde n’est pas faible de nature, mais a été affaiblie en vue de servir les hauts gradés directement ou indirectement impliqués dans de différents dossiers sensibles. Le Parquet de la capitale haïtienne présente l’image réelle de la justice du pays. L’institution existe pour faire appliquer la loi, mais n’est pas elle-même en sécurité. Pourrait-on, dans ce cas, espérer un état où la justice est de mise ?

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker