Énergie

Une pénurie de carburant se fait sentir sur le marché haïtien

(TripFoumi Enfo) – Presque tous les trois mois, Haïti se trouve en proie à une rareté de carburant. En ce début de semaine, l’or noir se fait de plus en plus rare sur le marché national, surtout, dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince.

Certaines pompes à essence sont contraintes de rester fermées en raison de cette rupture de stock. Devant d’autres, il faut faire la queue et passer plusieurs heures pour pouvoir s’approvisionner en carburant, avons-nous constaté.

Les activités fonctionnent au ralenti pour ce mardi 7 juin 2022. Contrairement à l’habitude, l’Avenue Christophe est peu fréquentée : moins de véhicules. Nous avons donc décidé de monter à bord d’un taxi, direction Lalue. « Pri machin nan se 75 goud wi », nous prévient le conducteur, avant de nous raconter le pourquoi de cet ajustement.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

À la question de savoir pourquoi cet ajustement sur le prix du tronçon, qui était fixé à 50 gourdes, l’homme à la tête grisonnée révèle que, face à la difficulté rencontrée pour s’approvisionner en carburant et, parfois, dit-il, à un prix exorbitant, il n’a pas d’autres choix que d’ajuster le prix de la course. « Se pa fòt mwen. M oblije monte l. M ap peye galon gaz la byen chè nan lari a la », a déclaré le chauffeur, visiblement mécontent.

Cette rareté ne se constate pas que dans la capitale haïtienne, dans la commune de Jacmel, un galon de gazoline se vend déjà à 1000 gourdes. Des chauffeurs, en colère, ont manifesté dans les rues de la métrople du Sud-Est pour dénoncer cette situation.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker