Santé Publique

De nouveaux contaminés à la variole du singe présentent des symptômes différents, révèle le CDC

(TripFoumi Enfo) – La directrice de Centers for Disease Control and Prevention (CDC), Rochelle Walensky, a annoncé avoir enregistré de nouveaux contaminés à la variole du singe présentant des symptômes nouveaux, aux États-Unis. Depuis le début du mois de mai, 45 personnes ont été déjà infectées par le monkeypox sur le territoire américain. Parmi les nouveaux cas confirmés, certains présentent des éruptions cutanées très légères ou ce qui ressemble à un bouton ou une ampoule. En ce sens, le CDC demande aux prestataires de soins de santé de surveiller les changements relatifs au virus monkeypox sur les patients.

L’agence de Santé américaine a dit constater des changements au niveau de la manifestation de la variole du singe sur des patients ces derniers jours. Certaines personnes infectées présentent des symptômes différents de ce que les spécialistes ont observé par le passé en Afrique, où le virus est endémique dans 11 pays, a informé le CDC.

Certaines apparitions du monkeypox ressemblent à la varicelle, à l’herpès ou à la syphilis. Les responsables du CDC ont identifié que certains patients américains ont également signalé une proctite ou une inflammation douloureuse de la muqueuse rectale, un symptôme rarement associé au monkeypox. C’est en ce sens que cela a suscité des inquiétudes quant au fait que certains cas pourraient ne pas être reconnus ou diagnostiqués par les médecins.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

D’après le CDC, le virus semble se propager par contact physique étroit, soit par exposition à des fluides corporels, des gouttelettes respiratoires, des éruptions cutanées ou des lésions qui se forment lors d’une infection, soit par des objets contaminés comme des vêtements ou de la literie.

Par rapport à cette situation, le CDC conseille à tout le monde qui remarque une nouvelle éruption cutanée sur le corps ou au niveau de la bouche, d’aller voir un médecin.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker