Immigration

Haïti, signataire d’un pacte migratoire à l’occasion du Sommet des Amériques

(TripFoumi Enfo) – Près de vingt pays du continent américain ont conclu un pacte sur la migration dans la région, lors de la tenue du Sommet des Amériques, à Los Angeles, aux États-Unis. Haïti, étant un pays confronté à des déplacements massifs en raison d’une précarité abjecte et d’une insécurité grandissante, a signé ce pacte visant à réguler et protéger la migration dans la zone.

Des pays américains se sont entendus pour signer la « Déclaration de Los Angeles sur la migration et la protection ». Regorgeant des engagements concrets pour contenir la crise migratoire que confronte la région, ce pacte se veut un instrument légal régulant les questions migratoires.

Sous la direction du président des États-Unis, Joe Biden, vingt pays, dont Haïti, se sont engagés, le jour marquant la clôture du IXe Sommet des Amériques, à signer une déclaration sur la migration.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

La déclaration a été signée par les représentants des gouvernements de ces pays : les États-Unis, l’Argentine, la Barbade, le Belize, le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Équateur, Salvador, le Guatemala, Haïti, le Honduras, la Jamaïque, le Mexique, le Panama, le Paraguay, le Pérou et l’Uruguay.

D’après le président Joe Biden, « Aucune nation ne devrait assumer seule cette responsabilité », soulignant que la migration irrégulière vers les États-Unis ne cesse d’augmenter.

Par ailleurs, les États-Unis ont promis d’augmenter leur quota de réfugiés des Amériques à 20 000 d’ici 2023 et 2024, avec une priorité spéciale accordée à ceux d’Haïti, ainsi que de continuer d’accepter des travailleurs non agricoles temporaires d’Amérique centrale et de prévenir tout abus relatif à leur embauche.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker