SécuritéJustice

Cet ancien président de la chambre des députés haitien avait été arrêté avec des armes « illégales » et relâché dans l’immédiat

(TripFoumi Enfo) – La corruption, l’isécurité et l’impunité marchent main dans la main en Haïti. En effet, quatre hommes, lourdement armés dont l’ancien président de la chambre des députés, Jacques Steevenson Thimoléon, avaient été arrêtés en janvier 2021 à Martissant, selon le média en ligne Ayibopost.

Selon le journal précité, une patrouille de Port-au-Prince avait reçu une alerte « troublante » concernant une Prado blanche qui aurait tiré sur une voiture de police à hauteur de Martissant. Effectivement, des policiers de la patrouille, ayant à leur tête Saint Pierre Straly, ont intercepté le véhicule alerté. Quatre individus, lourdement armés, étaient à son bord. Parmi eux se trouvait l’ancien représentant de la circonscription de Petit-Goâve au parlement, Jacques Steevenson Thimoléon. Ces quatre hommes ont été menottés puis conduits au Commisariat de Port-au-Prince, a retracé Ayibopost, qui cite deux policiers présents au moment du déroulement des faits.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Plusieurs armes ont été saisies. Un « galil », propriété de la Police Nationale d’Haïti (PNH), a été récupéré par les Forces de l’ordre. Parmi les armes saisies, une seule détenait un papier légal, mais son permis avait expiré depuis deux mois, a révélé Ayibopost dans son enquête.

Des responsables du Commissariat ont reçu un appel dans les minutes qui ont suivi et les quatre hommes ont été relâchés. Mais, le « galil » est resté au Commissariat de Port-au-Prince, a souligné le journal qui n’a pas pu retracer le parcours des autres armes saisies.

Haïti fait face à une montée de l’insécurité ces derniers jours. Des hommes d’État sont parfois de connivence avec des civils armés pour semer la terreur dans le pays. On se souvient de l’ancien Directeur Général du Ministère Intérieur, Fednel Monchéry, qui avait été pointé du doigt dans le massacre de La Saline. Jusqu’à présent, dans cette affaire dans laquelle se trempe Ie proche du Parti Haïtien Tèt Kale, aucune suite judiciaire n’a été donnée.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker