À la une

Un autre front en Inde entre la Russie et l’Ukraine pour le contrôle de la Fédération Internationale des Échecs


 
 
(TripFoumi Enfo) – Alors que ces deux pays s’affrontent sur le terrain militaire depuis le 24 février dernier, la Russie et l’Ukraine   vont se battre en Inde pour le contrôle de l’organe suprême des échecs mondiaux au mois d’août. C’est à Mahabalipuram, une petite ville de l’État du Tamil Nadu, que plus 180 représentants de pays différents vont élire le Chef de la Fédération Internationale des Échecs dans ce scrutin, dominé par le clash entre le Russe Arkady Dvorkovich et l’Ukrainien Andrii Baryshpolets.
 
Le Russe, Arkady Dvorkovich, est le président sortant de la FIDE et vice-président de la fédération russe des échecs. Il brigue un second mandat à la tête de l’organe responsable des échecs mondiaux. Bien qu’il soit favori, celui-ci doit affronter le grand maître ukrainien, Andrii Baryshpolets. Un duel qui prend une toute autre dimension à cause de l’invasion russe en Ukraine.
 
D’ailleurs, ce n’est qu’au mois de mai que le challenger a déposé sa candidature. En outre, deux autres candidats participeront à ces joutes. Il s’agit de Bachar Kouatly, qui est actuellement vice-président de la FIDE, et Inalbek Cheripov de Belgique.
 
Chassée de tous les sports à cause de son invasion de l’Ukraine, la Russie risque de  se faire débarrasser de la direction des échecs mondiaux par un adversaire qu’elle aurait le moins souhaité, un Ukrainien. Néanmoins, la performance du président  sortant qui a su maintenir les calendriers des échecs, même pendant la COVID-19, à un point de provoquer un boom dans ce sport lui confère beaucoup de chance de gagner. Donc, il a peu de chance de faire face à une telle déconvenue.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker