ChiliÀ la une

Chili : Josstim Mckenroe Milfort, un jeune coiffeur haïtien à découvrir !

(TripFoumi Enfo) – Au lendemain du tremblement de terre du 12 janvier 2010, beaucoup d’Haïtiens ont migré vers d’autres pays, notamment en Amérique du Sud, Amérique centrale et surtout dans la Caraïbe pour de multiples raisons. Si bon nombre d’entre eux peinent à intégrer certaines de ces sociétés, d’autres arrivent à s’offrir une vie meilleure que celle qu’ils avaient en Haïti. C’est le cas de Josstim Mckenroe Milfort, jeune coiffeur haïtien, qui s’est taillé une place de choix au Chili.

Ayant échoué en 2016 aux concours d’entrée à l’université d’État d’Haïti, le jeune homme s’est tourné l’année suivante vers le Chili afin de pouvoir gagner sa vie. « C’était difficile pour moi de trouver un travail à mon arrivée, car, physiquement, je ne pouvais exécuter les tâches qu’on m’avait confiées », explique celui qui est né le 2 décembre 1996 dans la commune de Petit-Goâve.

Dans ces conditions, le jeune garçon s’est ravisé et a jeté son dévolu sur le monde du barber shop. Sous la supervision d’un de ses compatriotes, il a commencé à couper les cheveux de diverses nations. « Je peux dire que ma carrière professionnelle en tant que coiffeur a débuté en 2017 même si j’avais déjà les bases de ce métier en Haïti », poursuit Mckenroe, contacté
par la rédaction de TripFoumi Enfo.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

À la question de savoir si cette activité l’aide à gagner sa vie là-bas, il n’hésite pas à répondre par la positive. « Depuis 2019, je suis plus ou moins stable au Chili, notamment dans la ville de San Felipe, et j’avoue que mes conditions d’existence s’améliorent », se réjouit celui qui s’apprête à célèbrer ses 26 ans en décembre prochain.

Sa clientèle lui est fidèle. Il raconte avoir passé environ 5 mois au Mexique. De retour au Chili après ce temps, il s’est étonné de voir que l’un de ses clients ne s’est jamais rasé les cheveux en l’attendant. « C’est vraiment inexplicable, cela ! », s’exprime-t-il lors de cet entretien.

Son coiffeur-modèle se nomme Izaza Barber Tatoo, nom de son compte d’Instagram. Il s’agit d’un Venezuelien. Lui et moi avons, dit-il, l’habitude de nous entretenir sur nos différents travaux. Et de continuer: en ce qui concerne ma clientèle, elle est composée d’Haïtiens, de Mexicains, de Boliviens, de Chiliens et de Colombiens.

Des vidéos du jeune Haïtien sont devenues virales sur les médias sociaux. « Apprenez à découvrir votre capacité et ne cessez jamais de travailler pour réaliser vos rêves malgré les critiques », conseille celui qui dit carresser le rêve d’être le plus grand coiffeur haïtien au monde, aux Haïtiens éparpillés dans différents pays dans le monde.

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker