À la une

Le Parlement haïtien sous la menace de gangs armés, Joseph Lambert dans la tourmente

(TripFoumi Enfo) – Des individus armés ont menacé le Parlement haïtien pour demander une rançon. C’est ce qu’a écrit Joseph Lambert dans une correspondance envoyée à Ariel Henry, le lundi 27 juin dernier. Dans cette lettre, le Président du Sénat demande de renforcer la sécurité aux abords de l’institution pour éviter toute éventualité.

D’après l’élu du Sud-Est, la position du Parlement, situé non loin du Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince déjà aux mains des bandits armés, et les documents comptables, administratifs et politiques que détient l’institution sont les principales raisons qui lui ont poussé à demander à Ariel Henry de passer des instructions au Directeur générale de la Police afin de renforcer la sécurité dans l’environnement de l’édifice législatif.

À rappeler que depuis le vendredi 10 juin 2022, des bandits armés ont attaqué et pris d’assaut le Tribunal de Première Instance de Port-au-Prince. Depuis, le bâtiment est contrôlé par les malfrats, et rien n’a été fait pour faire revenir l’ordre au bureau de l’instance judiciaire de la juridiction.

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker