À la une

AFORC, un très grand projet de Thamara Révolus contre la délinquance juvénile

(TripFoumi Enfo) – La situation des enfants et des jeunes haïtiens empire de jour en jour. Les aînés, les autorités de l’Etat semblent ignorer totalement la misère de ces êtres, constituant normalement le futur du pays. Cependant, Thamara Révolus, une jeune de 23 ans, vient juste de se lancer dans l’encadrement des enfants, notamment ceux qui traînent quotidiennement dans les rues, à travers son projet baptisé « AFORC ». Volonté, bénévolat, rêve sont les maîtres mots qui dominent le projet de Thamara dont le lancement a eu lieu le 26 juin dernier. Contactée par la rédaction de TripFoumi, elle nous a présenté de fond en comble son travail.

AFORC (Atelier de Formation et de Créativité) est un projet de la jeune Thamara Révolus qui a été écrit en 2021. Thamara et son projet ont remporté le premier prix l’année dernière au concours des Jeunes Leaders d’Haïti. Sachant que tout projet écrit peut être mis au concret dès qu’il y a la volonté, L’étudiante en Relations Internationales et Sciences Politiques a décidé de se lancer dans la mise en œuvre de ce grand projet. Finalement, le lancement a eu lieu le dimanche 26 juin 2022 à 10 heures am à Cité soleil, avec 35 enfants.

Ce grand projet vise à accompagner les enfants de 9 à 15 ans afin de les aider à vaincre les barrières sociales et psychologiques les empêchant de réussir ou de faire quelque chose de grand dans la société. AFORC se compose de jeunes volontaires et bénévoles qui apprennent aux enfants et aux adolescents à maîtriser les travaux manuels. Vivant dans le plus grand bidonville du pays, Thamara veut qu’une autre génération présente une autre image de la cité avec de nouveaux modèles. Elle est prête à se sacrifier pour aider la cité qui l’a vue naître vers la fin du 20ème siècle. D’après ses dires, c’est un devoir d’aider son lieu de naissance à évoluer. « Je priorise Cité Soleil, parce que c’est mon lieu de naissance, c’est elle qui m’a aidée à grandir. Malgré tous les maux dont elle souffre, je me sens dans le devoir de l’aider. Je ne pense pas que la nouvelle Haïti sera possible sans une nouvelle Cité Soleil. »

Ajoute nou sou Telegram pou pa rate okenn scoop: https://t.me/TripFoumi!
AFORC, un très grand projet de Thamara Révolus contre la délinquance juvénile

Bien qu’elle soit la coordonnatrice de l’atelier, elle n’est pas seule à se battre pour faire atterrir la nouvelle Cité Soleil. 12 autres leaders bénévoles l’entourent pour travailler avec les enfants chaque 3 jours pendant les vacances et chaque samedi pendant l’année scolaire. En outre, plusieurs autres volontaires dans les différents quartiers de la cité s’associent également au travail permettant de préparer la nouvelle génération. Pour rencontrer les enfants, sachant que l’atelier ne dispose pas encore de son propre local, le staff d’AFORC les réunit au local d’une organisation sœur où Thamara donne parfois un coup de main. Pour les rencontres, les membres du staff font souvent des cotisations. Malgré ses études en Sciences Politiques, elle a fait de l’atelier un groupe apolitique. « Non, AFORC ne sera jamais politisé tant que je suis vivante », nous a-t-elle déclaré. Elle en a profité pour nous dire qu’elle se consacre totalement au monde social sans jamais rêver d’être candidate dans l’avenir nonobstant ses études en sciences politiques. Thamara Révolus fait désormais partie de la minorité qui décide de ne pas capituler, mais de s’engager activement pour le changement du pays.

AFORC, un très grand projet de Thamara Révolus contre la délinquance juvénile

Thamara est né à l’hôpital Sainte Catherine à Cité Soleil le 04 décembre 1998. Deuxième d’une famille de trois (3) enfants, elle vit avec sa mère depuis en 2007 après la séparation de ses parents. Elle a fréquenté plusieurs écoles pour ses études fondamentales telles que : Dominique Savio, Institution mixte Foyer Elohim, Institution mixte Péniel, puis elle a fait ses études secondaires à l’Institution Éducative Manitane de Luc. Actuellement, elle étudie les Relations Internationales et les Sciences Politiques à l’INAGHEI-UEH. Elle est également détentrice d’un diplôme en Comptabilité Informatisée à CEFPROTEC, d’un diplôme en Informatique Bureautique à Alliance Informatique et plus de 50 certificats dans différents domaines.

Elle a commencé à travailler gratuitement avec les enfants en 2015 sous la galerie de sa maison. En 2016, elle s’est lancée dans le monde des organisations en intégrant « OCEAN ». Plusieurs autres expériences ont suivi jusqu’à AFORC, l’atelier dont elle est l’initiatrice. Son plus grand rêve est de permettre à AFORC de devenir un centre de rééducation pour les enfants mal encadrés afin d’éviter la délinquance juvénile.

Et si on avait plusieurs Thamara dans le pays ? « Timoun yo pa ka tann »

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker